Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PatSuccess Résultat en bref

Project ID: 329704
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Les secrets du succès de la paternité

Pour les populations sauvages, le succès de l'évolution et la survie dépendent fortement de la variation. Le succès de la paternité est un composant clé de la forme physique masculine et des chercheurs de l'UE ont étudié les différentes forces qui renforcent et contraignent cette ressource.
Les secrets du succès de la paternité
Le projet PATSUCCESS (Physiological and genetic drivers of male paternity success) a étudié le bruant chanteur, ou Melospiza melodia. S'appuyant sur 20 années de données sur la paternité et le pedigree, les chercheurs ont entrepris des études de terrain en associant une technologie d'analyse génétique de pointe.

Les résultats de recherche ont démontré que le succès de reproduction intra- et extrapaire sont génétiquement héréditaires, ainsi une grande partie de la forme physique masculine peut encore évoluer. De plus, ces deux composants sont synergistiquement associés. Il y a également un rapport génétique important entre la responsabilité de la reproduction féminine de paires supplémentaires et la responsabilité masculinité pour le succès de la paternité de paires.

En se penchant sur les données antérieures portant sur les effets de consanguinité, on a constaté un effet négatif sur le succès de reproduction de paires supplémentaires mais pas pour les paires normales. De plus, il y avait une variation considérable en matière de performance des gamètes mâles, comme la vitesse de déplacement des spermatozoïdes et la longévité, mais aucun effet sur la consanguinité. Cela indique que toute dépression détectée pourrait entraîner d'autres caractéristiques associées à la forme physique.

Les chercheurs PATSUCCESS ont développé un nouvel outil de décomposition pour décomposer la variance substantielle observée dans le succès de reproduction de paires supplémentaires. Les résultats montraient que la source est le succès de paternité après la copulation, qui est transmis génétiquement.

De manière intéressante, les chercheurs ont découvert que le stress physiologique chez 350 bruants chanteurs avait une faible héritabilité et ainsi une faible probabilité d'affecter l'évolution de la vie. Les données ont aussi démontré que la dépression de consanguinité dépendait de l'environnement.

Plusieurs articles ont été soumis et/ou publiés dans les revues à comité de lecture, y compris le Journal of Evolutionary Biology, Journal of Animal Ecology et Functional Ecology. Le travail pourrait avoir un impact considérable sur la recherche généralement sur les populations d'animaux sauvages et l'écologie de conservation.

Informations connexes

Mots-clés

Succès de l'évolution, paternité, bruant chanteur, succès de reproduction, consanguinité
Numéro d'enregistrement: 180867 / Dernière mise à jour le: 2016-03-16
Domaine: Biologie, Médecine