Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NINA Résultat en bref

Référence du projet: 327424
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

De nouvelles solutions d'interaction pour les systèmes à plusieurs agents

Dans les systèmes à plusieurs agents, des humains interagissent avec un logiciel pour résoudre des problèmes qui dépassent les capacités ou les connaissances de chaque partie. Un projet de l'UE a examiné l'incompatibilité des objectifs entre les agents, ce qui peut faire obstacle à la résolution des problèmes et conduire à des résultats insuffisants.
De nouvelles solutions d'interaction pour les systèmes à plusieurs agents
Ces systèmes sont constitués de plusieurs agents qui sont actifs en même temps, partagent des ressources et communiquent. Le concept de ces systèmes tente de formaliser la coordination entre les agents, et de comprendre comment il est possible d'organiser des procédures indépendantes. La présence d'objectifs conflictuels entre les agents (programmes d'informatique, robots ou humains), peut contrarier ou au contraire faciliter l'atteinte des objectifs.

Le projet NINA (Norms in action: Designing and comparing regulatory mechanisms for multi-agent systems), financé par l'UE, s'est attaqué au problème à l'aide de méthodes informatiques, pour chercher des solutions afin de réguler et résoudre les conflits éventuels dans les systèmes à plusieurs agents.

Les partenaires du projet ont modélisé les conflits et les pratiques associées et nécessaires à la résolution. Ils ont conçu des modèles de normes, en tant que contrats endogènes ainsi que de mécanismes exogènes. Ensuite, ils ont conduit une analyse algorithmique des deux modèles.

Pour modéliser les conflits et les comportements orientés par les objectifs, l'équipe de NINA a identifié et analysé une catégorie de jeux booléens (à base logique). Elle a aussi identifié un modèle établi de négociation avant le jeu, trouvé dans les jeux endogènes.

Les chercheurs ont élargi le cadre des jeux booléens par des paiements collatéraux, qui proviennent de la théorie des jeux. Ils ont analysé l'équilibre dans les deux modèles théoriques de jeu, et démontré quelles étaient les conditions requises pour atteindre les résultats voulus, sans intervention extérieure. Les chercheurs ont notamment utilisé des mécanismes d'imposition-négociation, pour montrer comment transformer des jeux booléens endogènes afin d'obtenir les résultats voulus sans faire appel à des paiements collatéraux.

Le projet NINA a proposé une procédure efficace de résolution qui fournit l'optimum pour chaque interaction entre les agents. Les résultats s'appliquent à tous les aspects des systèmes à plusieurs agents, depuis les algorithmes jusqu'à la théorie des jeux, et au-delà.

Informations connexes

Mots-clés

Systèmes à plusieurs agents, normes, mécanismes de régulation, jeux booléens, jeux endogènes
Numéro d'enregistrement: 180879 / Dernière mise à jour le: 2016-03-17
Domaine: Technologies industrielles