Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

OFB-SCI Résultat en bref

Project ID: 329908
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

La nanotechnologie aide à l'immunothérapie du cancer

Exploiter le pouvoir du système immunitaire pour lutter contre les maladies malignes demeure un défi considérable. Les scientifiques européens ont produit différentes surfaces décorées avec des gammes de nanoparticules pour générer une plateforme d'activation artificielle de lymphocytes T ex vivo.
La nanotechnologie aide à l'immunothérapie du cancer
La thérapie à base de lymphocytes T est une intervention thérapeutique qui comprend l'isolation et l'expansion ex vivo des cellules T spécifiques au cancer autologues du patient. L'approche a le potentiel d'induire une régression complète et durable de certaines malignités humaines, à condition que l'on obtienne suffisamment de lymphocytes T.

Afin d'étendre les immunothérapies du cancer à la clinique, les technologies actuelles d'expansion des cellules T doivent être améliorées afin de produire efficacement de grandes quantités de cellules T nécessaires. Pour ce faire, le projet OFB-SCI (Orthogonally functionalized binary nanopatterned polymeric substrates for T cell activation and proliferation in cancer immunotherapy), financé par l'UE, a proposé de mettre au point un système de prolifération artificiel des lymphocytes T. Cela reposait sur des substrats polymériques à l'échelle nanométrique de nanoparticules d'or et d'oxyde fonctionnalisés avec différentes biomolécules qui déclenchent les lympthocytes T et activent leur expansion.

Dans la première partie du projet, les chercheurs ont généré des gammes hexagonales de nanoparticules de dioxyde d'or et de titane, qui ont finalement été transférées à la surface d'hydrogels de glycol polyéthylène. La fonctionnalisation des modèles nanostructurés avec des anti-CD3 et des anti-CD28 solubles ont servi à activer les lymphocytes T. De plus, les scientifiques ont observé que pour que le processus soit efficace, ils ont utilisé des peptides liant l'hydrogel, soulignant l'importance de l'adhésion en plus des signaux chimiques essentiels.

Ensemble, les activités du projet OFB-SCI ont élucidé les facteurs clés nécessaires pour la prolifération des lymphocytes T ex vivo et fourni d'importantes informations sur la synapse immunologique dans les substrats artificiels. Le système généré a accompli une prolifération suffisante en lymphocytes T et pourrait être exploité comme alternative à l'expansion actuelle des lymphocytes T et des technologies d'activation.

Informations connexes

Mots-clés

Nanotechnologie, immunothérapie du cancer, malignité, cellule T, prolifération cellulaire, récepteurs d'intégrine
Numéro d'enregistrement: 180915 / Dernière mise à jour le: 2016-03-30
Domaine: Biologie, Médecine