Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CETH Résultat en bref

Project ID: 298656
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

L'enseignement, la culture et le monde

Une étude de l'UE a examiné les politiques et les systèmes d'enseignement mondialisés. Les travaux ont conduit à une nouvelle méthodologie comparative, révélé les bases conceptuelles d'idées européennes remontrant à la Grèce antique, et exploré la situation internationale moderne.
L'enseignement, la culture et le monde
Ces dernières années ont vu la mondialisation des politiques sur l'enseignement. Reste cependant à comprendre pleinement comment de telles circonstances affectent les résultats en termes d'enseignement et de culture. Le projet CETH (Comparative education theory), financé par l'UE, s'est attaqué à cette question. Son but était d'illustrer les systèmes d'enseignement en tant qu'institutions sociales, et de produire une nouvelle base méthodologique et théorique pour effectuer des comparaisons.

L'équipe a commencé par définir la culture et par examiner les systèmes éducatifs en ce qui concerne la culture. Elle a aussi examiné les origines remontant à la Grèce antique de précédents travaux comparatifs et d'enseignement organisé lui-même.

Une étude de la littérature européenne sur ce sujet a illustré les tendances des comparaisons de l'enseignement avec d'autres cultures. Cette phase a contribué à identifier les bases conceptuelles du monde européen, ainsi que ses institutions d'enseignement. Les chercheurs ont proposé une re-émergence des représentations de la Grèce antique, combinée à de nouveaux concepts en conflit.

Les chercheurs ont documenté la relation entre le concept de mondialisation et les nouvelles politiques d'enseignement transnational. Il semble que la mondialisation ait engendré une nouvelle structure sociale, soutenue par le réseau mondial de communications. L'étude a déterminé les significations essentielles de la situation actuelle.

Enfin, les travaux se sont intéressés à la possibilité de comparer les systèmes éducatifs ainsi que sur le but d'une telle comparaison. Les résultats montrent qu'une approche contemporaine appropriée révèlerait les origines européennes de l'enseignement en tant qu'institution, ainsi que l'internationalisation actuelle des politiques sur l'enseignement. En outre, cette approche conviendrait pour étudier l'environnement culturel dans lequel les systèmes éducatifs ont été établis.

En se fondant sur les natures diverses des sociétés en question, le projet a recommandé une nouvelle approche, impliquant une antithèse plutôt que des comparaisons traditionnelles. Ce concept désigne une figure de style comparant dans la même phrase des notions opposées ou contradictoires. L'approche proposée ciblerait les aspects signitifs de la société plutôt que des dimensions fonctionnelles.

Le projet CETH a conçu un nouveau cadre pour envisager la possibilité de comparer les systèmes éducatifs dans un contexte d'internationalisation. Ses résultats relancent et dynamisent les débats sur ce sujet.

Informations connexes

Mots-clés

Enseignement, culture, systèmes d'enseignement, Grèce antique, modernité européenne, mondialisation, théorie comparative
Numéro d'enregistrement: 180918 / Dernière mise à jour le: 2016-03-30
Domaine: Technologies industrielles