Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La théorie des genres et le transfert de connaissances

Une étude européenne examine le transfert interculturel de connaissances en matière d'échange sur la théorie des genres entre la Chine et la Scandinavie. L'équipe a proposé un nouveau mécanisme théorique et mis en place des liens avec des institutions chinoises.
La théorie des genres et le transfert de connaissances
Le projet CULTURAL ENCOUNTERS (Cross-cultural encounters – The travels of gender theory and practice to China and the Nordic countries), financé par l'UE, a examiné les interactions culturelles et la création de nouvelles connaissances. L'objectif était de développer une théorie expliquant la réussite ou l'échec du transfert de connaissances.

Les travaux se sont concentrés sur le transfert des théories des genres entre la Chine et les pays scandinaves. L'équipe avait aussi pour but de soutenir le transfert de connaissances et de mettre en place des réseaux de recherche entre des institutions chinoises et scandinaves.

Les chercheurs du projet ont amélioré la compréhension théorique de la mondialisation, du féminisme, du transfert et de la traduction culturelle. Ils ont développé une nouvelle théorie méthodologique du transfert, ancrée dans la réalité et le contexte historique. Les résultats ont été publiés dans deux articles et deux manuels.

Les membres de l'équipe ont procédé au transfert de connaissances au travers d'une série d'ateliers, conférences et cours. Les liens ont été renforcés entre les universités de Copenhague et de Shanghai avec la visite du doyen de l'université de Copenhague et l'organisation d'une université d'été par les professeurs de Copenhague à l'université de Shanghai.

Le consortium a également établi des relations entre les universités chinoises et européennes. Par ce biais, il a prévu de lancer de nouveaux programmes d'échange ainsi qu'un des programmes communs d'études supérieures.

Le projet CULTURAL ENCOUNTERS a contribué à la mise en place d'une nouvelle théorie expliquant les transferts de théories des genres et les raisons complexes de leur réussite ou de leur échec. Il a aussi aidé les gouvernements européens et du reste du monde à encourager les interactions interculturelles avec les pays d'Asie.

Informations connexes

Mots-clés

Théorie des genres, transfert de connaissances, rencontres interculturelles, Chine, Scandinavie