Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

END-O-SLUDG Résultat en bref

Project ID: 265269
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: Royaume-Uni

Transformer les boues des eaux usées en une ressource utile

Purifier les eaux usées pour les rendre potables est l'un des défis majeurs de la société. Une initiative financée par l'UE a étudié la recherche, le développement et la démonstration impliqués dans une série de solutions innovantes pour purifier les eaux usées et gérer les boues d'épuration.
Transformer les boues des eaux usées en une ressource utile
La purification des eaux usées génère des boues d'épuration; toutefois, les méthodes de traitement actuelles sont inefficaces car elles sont hautement intensives en énergie et contribuent aux émissions de gaz à effet de serre. Le projet END-O-SLUDG (Marketable sludge derivatives from sustainable processing of wastewater in a highly integrated treatment plant) visait à développer un système holistique pour la gestion durable des boues.

Le consortium s'est concentré sur cinq domaines clés de la gestion des boues: la réduction, la purification, le traitement en aval des dérivés, le développement du marché et la durabilité. La flottation à l'air dissous (FAD) a été étudiée comme méthode pour réduire le volume de boues produites et un essai pilote a été mené. En combinant la FAD à la sédimentation primaire, 99 % des solides en suspension totaux peuvent être éliminés. En outre, une charge organique réduite signifie également au moins une réduction totale de 25 % du volume de boues nécessitant une élimination finale.

Les techniques de digestion traditionnelles relâchent moins de la moitié du biogaz disponible potentiel. L'équipe a étudié ce problème en utilisant la fermentation à phase inversée pour séparer les boues en eau et solides. Celles-ci étaient ensuite converties en biogaz sous la forme de digesteurs plus petits et plus efficaces. Davantage de biogaz peut être relâché pendant la digestion secondaire en dégradant les boues davantage via micro-usinage.

Le but final de la gestion des boues est d'éliminer le besoin d'évacuer et de transformer à la place le matériau en produits à valeur ajoutée. END-O-SLUDG a réalisé une percée importante avec la découverte de BIOPOL, un bio-polymère brut dérivé des boues digérées. Les résidus des boues digérées composés de différents types de bio-polymères représentent dès lors une énorme ressource non exploitée d'eaux usées.

Les partenaires du projet ont également montré que les engrais organo-minéraux (EOM) des boues peuvent remplacer les engrais habituels pour la production de céréales. Ils ont conçu et testé un nouveau processus de fabrication pour les EOM pour produire un produit granulaire, sans poussière à écoulement libre avec une teneur en nutriments garantie. En outre, les données sur le marché et la sécurité, les résultats des performances techniques et les découvertes environnementales ont été compilés et présentés aux régulateurs pour soutenir le statut de fin de déchet des EOM comme nouveau dérivé sûr des boues.

Les méthodologies et les connaissances acquises via END-O-SLUDG contribueront au développement de plans de gestion à long terme et la création de solutions holistiques innovantes pour la purification des boues. Cela contribuera également à voir les boues à l'avenir comme une ressource intéressante plutôt que comme un déchet et permettra de réaliser d'importantes économies de carbone pour l'industrie de l'eau.

Informations connexes

Mots-clés

Eaux usées, boues, eaux résiduelles, flottation à l'air dissous, biogaz, engrais organo-minéral
Numéro d'enregistrement: 180937 / Dernière mise à jour le: 2016-03-30
Domaine: Technologies industrielles