Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ExtraTF Résultat en bref

Project ID: 329322
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

L'importance du contrôle de la concentration de protéines

Lorsqu'une cellule produit une certaine protéine, il est essentiel que la quantité correcte soit transcrite vu qu'elle peut aboutir à des maladies comme le cancer. Des chercheurs de l'UE se sont penchés sur seulement un mécanisme complexe qui rend ce contrôle possible.
L'importance du contrôle de la concentration de protéines
Les protéines se fondent sur le transfert des molécules ARN (ARNt). Le mécanisme de base est que le facteur de transcription (TF) IIIC (TFIIIC), également appelé tau, se lie à une zone spéciale de règlementation sur les gènes ARNt. Un autre facteur de transcription TFIIIB avec Pol III peut ensuite initier la transcription.

Le projet EXTRATF (Global positioning of TFIIIC and its involvement in extra-transcriptional processes (ExtraTF)) s'est intéressé à la mécanique moléculaire de TFIIIC. À l'aide de la spectroscopie inter-corrélationnelle à fluorescence in vivo et des protéines fluorescentes, ils ont exploré la façon dont le TFIIIC régule les différents ARNt.

Le TFIIIC a de nombreuses sous-unités et est, par conséquent, multifonctionnel. Les sous-unités existent dans le noyau et le cytoplasme en nombres similaires. Néanmoins, elles ont des affinités entre elles et existent comme complexes actifs notamment dans le noyau.

Les chercheurs ont découvert qu'il y un lien spécial entre deux des sous-unités, tau138 et tau55, ce dernier a besoin de la présence de tau138. L'absence signifie que tau55 se resitue dans le cytoplasme.

À l'aide de six souches de degrons spécialement conçues qui dictent le site initial de dégradation dans une séquence d'acides aminées, EXTRATF s'est penché sur la fonction de TFIIIC. En dégradant chaque sous-unité du complexe TFIIIC à son tour, ils ont montré que cela augmentait la transcription des ARNt. Néanmoins, la transcription d'autres ARN transcrits par Pol III ne présente aucun changement. De façon intéressante, cela indique qu'il y a un autre type de réglementation de la transcription qui nécessite le TFIIIC outre Pol III.

Les expériences finales visant à confirmer cette trouvaille passionnante sont encore en cours et sont en collaboration avec la société partenaire EMBL, à Heidelberg. L'impact de ces travaux est très significatif pour les maladies qui impliquent des erreurs dans les taux de transcription tels que le cancer et la neurodégénerescence. Les différents taux d'expression d'ARNt peuvent servir de biomarqueurs pour le diagnostic.

Informations connexes

Mots-clés

Protéine, cancer, ARNt, TFIIIC, tau
Numéro d'enregistrement: 180944 / Dernière mise à jour le: 2016-04-05
Domaine: Biologie, Médecine