Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BrainVisualEcology Résultat en bref

Project ID: 327901
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Suède

Le déplacement des insectes

Des scientifiques ont découvert de nouvelles voies neurales pour expliquer comment se déplacent différents insectes. Des algorithmes mis au point à partir de cette recherche pourraient être utilisés pour programmer des robots.
Le déplacement des insectes
Les insectes peuvent effectuer des manœuvres de déplacement complexes presque partout sur Terre. Un des centres du cerveau responsables de l'orientation de l'insecte est le complexe central (CX) - une zone du cerveau impliquée dans l'intégration des sens et la planification motrice.

Financé par l'UE, le projet BRAINVISUALECOLOGY (Linking neuronal activity to ecology: How the sensory environment of a species shapes the neural representation of the external world in the insect brain) a exploré comment les cerveaux utilisent les informations de détection pour aider les insectes à s'orienter. L'étude a utilisé des abeilles car elles sont faciles à étudier et sont largement adaptées à différents environnements.

Les chercheurs ont comparé l'anatomie, la physiologie et le comportement de différents types d'abeilles à des criquets et des papillons précédemment étudiés. Les résultats ont montré que le CX sous-tendait un comportement d'orientation générale chez tous ces insectes, indépendamment de leur mode de vie.

Une fois que les scientifiques en ont conclu que le CX jouait le même rôle dans l'orientation des différents insectes, ils se sont engagés à déterminer pourquoi différents insectes ont divers moyens d'orientation.

BRAINVISUALECOLOGY a mis au point une arène à diode électroluminescente (DEL) à réalité virtuelle dans laquelle ils ont simulé un environnement variable pour étudier le comportement des abeilles. L'arène a permis aux scientifiques d'identifier un tout nouveau réseau neural de cellules qui explique les différences d'orientation entre les espèces.

Les chercheurs ont partagé leurs données grâce au développement d'une base de données en ligne pour stocker, accéder et présenter des données morphologiques 2D et 3D de neurones d'abeilles. La base de données a aidé à établir un groupe de travail international de chercheurs et permis le développement de plusieurs arènes de DEL.

Les résultats du projet ne permettent pas seulement de comprendre les déplacements des abeilles et d'autres insectes, ils ont également permis aux scientifiques de mettre au point des algorithmes pour les déplacements des animaux. Ces algorithmes peuvent être utilisés pour programmer des robots autonomes, comme les drones volants et les voitures autonomes.

Informations connexes

Mots-clés

Insectes, voies neurales, algorithmes, robots, complexe central, écologie
Numéro d'enregistrement: 180958 / Dernière mise à jour le: 2016-04-05
Domaine: Biologie, Médecine