Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PhenoGenYeast Résultat en bref

Project ID: 327635
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Belgique

Une meilleure compréhension des levures de nectar

Un groupe de scientifiques a pris des mesures pour mieux comprendre les levures qui vivent dans le nectar et la manière dont ils peuvent influencer les interactions plante-pollinisateur.
Une meilleure compréhension des levures de nectar
Les chercheurs ont commencé à réaliser que certaines espèces de levures changent le nectar dans lequel elles vivent et influencent la pollinisation plus qu'on ne l'avait imaginé auparavant. L'on ne sait toutefois pas encore exactement comment cela se produit et quels sont les résultats pour les plantes et les pollinisateurs.

L'initiative financée par l'UE PHENOGENYEAST (Exploring the phenotypic landscape of nectar yeasts in relation to their genetic background) a traité cette question en étudiant la génétique et la diversité des levures des nectars et en les reliant aux conditions environnementales.

Pour réaliser ce projet, les chercheurs ont d'abord récolté plus de 1 000 échantillons de nectar en Espagne. Ceux-ci contenaient les deux levures de nectar les plus courantes: Metschnikowia gruessii et M. reukaufii. Dans le même temps, ils ont récolté des données environnementales pour chaque échantillon et ont ensuite développé les différentes levures en laboratoire, pour étude.

PHENOGENYEAST a découvert que ces deux espèces ne sont pas en concurrence pour les ressources, en ce sens qu'elles utilisent de préférence différents sucres comme sources d'énergie. Cela signifie qu'ils peuvent partager des ressources dans un même environnement, expliquant pourquoi ils se développent généralement ensemble.

Les deux levures ont également montré une grande quantité de variations génétiques et physiques dans les espèces. Les chercheurs s'y attendaient, car cela explique pourquoi les mêmes espèces peuvent se développer dans le nectar d'un tel grand nombre d'espèces.

Enfin, cette étude a montré que les variations dans une espèce sont davantage influencées par les différences environnementales que par la distance géographique.

PHENOGENYEAST a mis en lumière la génétique des levures de nectar, un domaine qui n'a pas encore été étudié de manière approfondie. Ces nouvelles connaissances aideront les biologies de la pollinisation et les écologistes évolutionnaires à mieux comprendre les interactions entre les plantes et les pollinisateurs.

Informations connexes

Mots-clés

Levures de nectar, interactions plante-pollinisateur, contexte génétique, Metschnikowia
Numéro d'enregistrement: 180959 / Dernière mise à jour le: 2016-04-05
Domaine: Environnement