Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GM_NCD_IN_CO Résultat en bref

Référence du projet: 295097
Financé au titre de: FP7-INCO
Pays: Tunisie

Un programme de génomique dynamique pour les maladies non infectieuses en Tunisie

Les maladies non infectieuses, dont le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète, sont un problème de santé prédominant du XXIe siècle. L'Institut Pasteur de Tunis (IPT) a renforcé ses activités de recherche et d'innovation en médecine génomique pour étudier ces maladies non transmissibles (MNT).
Un programme de génomique dynamique pour les maladies non infectieuses en Tunisie
Pour relever le défi de ces MNT, l'IPT, reconnu comme un centre d'expertise important dans les maladies infectieuses, a développé de nouvelles activités pour étudier la base génétique des maladies provoquées par les mutations dans un ou plusieurs gènes. L'UE a offert un soutien financier à la nouvelle initiative de l'IPT par le biais du projet GM_NCD_IN_CO (Reinforcing IPT capacities in genomic medicine, non communicable diseases investigation and international cooperation).

La formation a été une composante clé du projet et deux sessions de formation comprenaient des approches théoriques et pratiques au sein du programme-cadre européen ont été organisées. De plus, des journées d'information ont été organisées sur Horizon 2020.

Dans le domaine de la génomique, les cours couvraient le séquençage de prochaine génération, la génétique médicale et la génomique fonctionnelle. Les connaissances de base ont été diffusées dans le cadre du cours intitulé 'Introduction to biostatistics and phylogeny' (Introduction aux biostatistiques et à la phylogénie). Un colloque a été organisé sur le thème de la consanguinité et les maladies rares héréditaires (Consanguinity and hereditary rare diseases: Challenges and perspectives in post-genomics).

Deux projets pilotes ont incorporé une méta-analyse pour déterminer le paysage génétique sur la base des lignées paternelles et maternelles, ainsi que les marqueurs moléculaires bi-parentales. De manière intéressante, l'étude a démontré les spécificités des fréquences d'allèles dans la population tunisiennes pour le cancer du sein. Les chercheurs ont aussi évalué le séquençage de prochaine génération pour l'identification avec des résultats prometteurs concernant les données sur les exomes de certains phénotypes.

Le site web du projet permettait une communication régulière, bien que d'autres moyens comme des ateliers, des réunions et des conférences, ainsi que des présentations et la distribution de brochures ont contribué à diffuser les résultats du projet. La conservation des informations en rapport aux thèmes spécifiques est invitée sur la page scoop-it de Genomedika, et le site a reçu plus de 1 300 visites.

Le projet GM_NCD_IN_CO est, et continuera d'avoir un vaste impact. En plus des améliorations dans la recherche sur la génétique des MNT, d'autres bénéfices incluent de nouvelles opportunités de mise en réseau dans la recherche en matière de santé, les opportunités d'emploi incluant l'égalité entre les sexes en Tunisie, les améliorations au niveau de la santé des populations et la réduction de la charge des maladies non infectieuses.

Informations connexes

Mots-clés

Génomique, maladies non infectieuses, Tunisie, santé, médecine génomique, MNT, séquençage de nouvelle génération
Numéro d'enregistrement: 180975 / Dernière mise à jour le: 2016-04-06
Domaine: Biologie, Médecine