Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ImagingGABA Résultat en bref

Référence du projet: 299194
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

Un outil biotechnologique pour mesurer l'activité des neurones

Des chercheurs ont modifié une protéine qui se trouve dans les cellules nerveuses pour qu'elle émette un signal fluorescent lorsqu'elle est active.
Un outil biotechnologique pour mesurer l'activité des neurones
L'acide gamma-aminobutyrique (GABA) est une molécule que l'on retrouve chez tous les mammifères et qui inhibe la neurotransmission en agissant sur la protéine réceptrice au GABA. La protéine répond en éjectant des ions chlorure à partir du neurone pour inhiber les signaux neuronaux. Un dysfonctionnement de la protéine réceptrice au GABA peut être à l'origine de la maladie d'Alzheimer, de l'épilepsie et de la schizophrénie.

L'initiative IMAGINGGABA (Optical real-time imaging of inhibitory GABAA receptors activity using chimeric GABA channel subunit), financée par l'UE, avait pour objectif de modifier la protéine réceptrice au GABA pour faciliter le suivi de l'activité réceptrice. Un outil de ce type devrait aider les chercheurs à mieux comprendre cette protéine importante.

Les chercheurs ont commencé par attacher une molécule de capteur chlorure au récepteur de GABA, qui émet un signal fluorescent basé sur la concentration de chlorure à sa proximité. Cela peut être utilisé pour estimer l'activité du récepteur au GABA.

Une fois cela réalisé, le projet IMAGINGGABA a testé de manière complète le récepteur GABA synthétique. Les chercheurs ont montré qu'il est normalement formé et distribué au sein des cellules neuronales de mammifères cultivées en laboratoire, et qu'il interagit normalement avec d'autres protéines et molécules.

Ensuite, ils ont calibré le signal fluorescent et démontré qu'il pourrait être utilisé pour mesurer les petites modifications de concentration en chlorure. Les chercheurs ont réussi à mesurer les modifications causées par divers neurotransmetteurs, dont le GABA et l'isoguvacine.

Le produit IMAGINGGABA a produit un outil utile et fonctionnel pour étudier le récepteur GABA, qui est d'une importance cruciale dans les cellules du cerveau humain. Cela permettra de nouvelles recherches sur la biochimie du cerveau et apportera une nouvelle lumière sur des maladies graves comme la schizophrénie.

Informations connexes

Mots-clés

Neurone, signal fluorescent, récepteur GABA, chlorure, schizophrénie, cellules neuronales
Numéro d'enregistrement: 180984 / Dernière mise à jour le: 2016-04-08
Domaine: Biologie, Médecine