Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

WhiskerAttention Résultat en bref

Project ID: 331122
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

Faire attention aux rats

Les modèles de rongeurs offrent des renseignements importants sur l'effet des composants renforçant le taux de norépinéphrine dans le cerveau.
Faire attention aux rats
Les médicaments à base de norépinéphrine améliorent l'attention et la capacité d'ignorer les stimuli distrayants. Bien que la norépinéphrine affecte également des neurones corticaux sensoriels, les théories actuelles indiquent que le cortex préfrontal est le site de contrôle induit par la norépinéphrine.

Le projet WHISKERATTENTION (The effects of spatial attention on stimulus encoding in rat barrel cortex and on relationships between barrel cortex and locus coeruleus norepinephrine neuron spiking), financé par l'UE, a supposé que la norépinéphrine affecterait l'attention par une action directe dans le cortex sensoriel.

Pour tester cette théorie, l'équipe a développé une nouvelle tâche pour mesurer l'attention des rongeurs. La tâche impliquait d'exposer un rat stationnaire à des stimuli sensoriels, et de mesurer ses réactions et son activité cérébrale.

D'abord, l'étude a testé l'attention et la réaction à un stimulus dans différentes couches du cortex sensoriel du cerveau. Ces dernières montrent que le locus cœruleus (la partie du cerveau productrice de la norépinéphrine) réagit différemment à la stimulation dans les différentes couches spécifiques au cortex sensoriel.

Sous l'influence de stimuli sensoriels, le locus cœruleus possède des mécanismes de minuterie grâce auquel il libère des pics de norépinéphine. De plus, le locus cœruleus a la capacité de communiquer entre les différentes couches du cortex sensoriel.

Une autre partie de l'étude a testé comment l'attention aux différents stimuli affectait la relation entre le locus cœruleus et le cortex sensoriel. Les chercheurs du projet ont découvert que l'attention aux stimuli audio et visuels affecte la communication entre le cortex préfrontal et la zone productrice de norépinéphrine de différentes manières.

Les composants utilisés dans WHISKERATTENTION sont également utilisés chez l'homme, et les résultats élargissent les connaissances de la fonction du cerveau humain et l'interaction avec les médicaments à base de norépinéphrine.

Informations connexes

Mots-clés

Norépinéphrine, cerveau, attention, cortex sensoriel, locus cœruleus, stimuli sensoriels
Numéro d'enregistrement: 181005 / Dernière mise à jour le: 2016-04-12
Domaine: Biologie, Médecine