Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les croisements alpins d'ethnicité et d'archéologie

Une analyse plus détaillée des paysages alpins occidentaux a révélé de nouvelles manières de préserver la culture et l'héritage locaux.
Les croisements alpins d'ethnicité et d'archéologie
Les communautés alpines en Europe sont formées en partie par leurs éléments historiques et archéologiques locaux, représentant une dynamique complexe entre la vie et son environnement. Le projet financé par l'UE ETHWAL (Ethnoarchaeology of western Alpine upland landscapes: Italian and French case studies) a cherché à explorer cette dynamique de différentes manières.

Il a développé une compréhension ethnoarchéologique de la manière dont les communautés exploitent ces domaines en matière de paysages de montagne archéologiques afin des protéger les structures et d'encourager les activités rurales saisonnières. Le projet a également travaillé à un modèle ethnoarchéologique basé sur un système d'informations géographiques (SIG) qui pourrait être utilisé pour différentes études de cas anthropologiques et archéologiques.

Pour atteindre son objectif, l'équipe du projet a combiné des approches ethnoarchéologiques et ethnohistoriques, l'archéologie des paysages, l'analyse spatiale et la science archéologique. Elle a présenté une nouvelle stratégie pour interpréter les interactions homme-environnement dans les alpes occidentales, plus précisément la Vallée de Freissinières en France et la Val Maudagna en Italie.

Les travaux sur le terrain impliquaient une analyse des lipides, une photogrammétrie, une analyse du sol et une fluorescence aux rayons X dans le but de récolter des données archéologiques, ethnographiques et historiques détaillées. L'équipe du projet a ensuite analysé les données à l'aide de calculs statistiques et de SIG.

Dans son travail, ETHWAL a décrit les déclencheurs du changement dans les paysages de montagne historiques des Alpes occidentales, notant que les processus historiques ont affecté la présence humaine davantage que les contraintes environnementales. L'équipe a utilisé les données ethnoarchéologiques et ethnohistoriques pour promouvoir la protection et la gestion des structures dans les domaines étudiés. En outre, l'équipe a évalué la préservation des zones d'activité intra-site en lien avec les saisons.

Les nouvelles observations sur les processus liés à la formation et à la transformation des paysages de montagne ont permis d'améliorer la compréhension par la science de la transformation du paysage. Cela est très utile pour faire progresser l'archéologie des paysages, l'historique des paysages et l'écologie humaine, offrant l'une des rares applications disponibles d'analyse spatiale dans un contexte ethnoarchéologique.

Tous les résultats du projet ont été partagés avec différents intervenants comme les communautés locales et les décideurs pour aider à faire progresser les stratégies de gestion liées aux paysages alpins. De nouvelles politiques pourraient émerger de cette étude pour soutenir la préservation de l'héritage culturel et l'identité de la région.

Informations connexes

Mots-clés

Alpin, archéologie, paysages de montagne, ethno-historique, analyse spatiale
Numéro d'enregistrement: 181020 / Dernière mise à jour le: 2016-04-13
Domaine: Environnement