Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PopularProtestChina Résultat en bref

Project ID: 909364
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Chine

Les citoyens chinois veulent participer davantage à la vie politique

La classe moyenne chinoise (emmenée par les groupes de défense des droits des propriétaires) réclame de pouvoir participer davantage à la vie politique. Une initiative de l'UE a étudié comment ces groupes se trouvent en première ligne du changement démocratique en Chine.
Les citoyens chinois veulent participer davantage à la vie politique
Alors que le chômage augmente, que le fossé se creuse entre riches et pauvres, et que les attentes se développent au sein d'une classe moyenne croissante, les groupes de défense des propriétaires luttent pour les droits civiques en organisant des actions de protestation et des manifestations. En conséquence, le Parti communiste doit faire face à une vague croissante de réformes politiques.

Dans ce contexte, le projet POPULARPROTESTCHINA (The middle class, civil rights and popular protest in urban China), financé par l'UE, a entrepris d'étudier comment les groupes de défense des propriétaires ont été moteurs dans le changement vers plus de démocratie en Chine pour la première fois depuis la répression de Tiananmen en 1989.

Les partenaires du projet ont analysé comment les mouvements pour les droits des propriétaires ont gagné en popularité au fil des années malgré le régime autoritaire. Pour cela, ils ont effectué un travail de terrain, des recherches et participé à des conférences.

Pour observer les mouvements de défense des droits des propriétaires à Beijing, les chercheurs ont participé à des évènements clés initiés par le Beijing Bid Committee for Homeowner's Association, le Governance and Community Institute et d'autres organisations actives dans la défense des intérêts des propriétaires. Des entretiens ont été conduits avec des responsables d'associations de propriétaires et 15 élus locaux à Beijing, dans la province du Hainan et au Sichuan.

Les chercheurs ont étudié divers canaux de réseaux sociaux utilisés par les associations de propriétaires pour faire de la sensibilisation, recruter des militants partageant leurs positions et promouvoir des actions de protestation et des manifestations.

Enfin, plusieurs recommandations ont été élaborées ciblant des acteurs clés de l'UE afin d'encourager la transformation pacifique et le développement de la société civile en Chine.

Les résultats du projet et les implications politiques ont été présentées lors de huit conférences organisées par des collectivités locales, des universités et des organisations non-gouvernementales. Quatre articles ont été publiés dans des revues de premier plan.

Grâce au projet POPULARPROTESTCHINA, les responsables politiques européens, chinois et d'Asie du Sud-est sont plus à même de comprendre la classe moyenne, les mouvements sociaux et la gouvernance démocratique locale en Chine. Les décideurs en Europe sont également bien placés pour évaluer les tendances aux changements vers plus de démocratie chez le deuxième plus important partenaire commercial de l'UE.

Informations connexes

Mots-clés

Politique, classe moyenne, droits des propriétaires, démocratie, Chine, droits civiques, protestation populaire
Numéro d'enregistrement: 181022 / Dernière mise à jour le: 2016-04-13
Domaine: Technologies industrielles