Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Le destin des cellules germinales primordiales

Des chercheurs ont montré comment les modifications de l'organisation de l'ADN dans un embryon peuvent programmer un groupe de cellules pour qu'elles deviennent des spermatozoïdes ou d'ovules chez les adultes.
Le destin des cellules germinales primordiales
Les cellules germinales primordiales (CGP) sont les cellules de l'embryon des mammifères qui deviennent des gamètes (spermatozoïdes ou ovules) dans l'organisme adulte. Ces cellules sont «programmées» pour devenir des gamètes par modifications épigénétiques, mais les mécanismes de cette modification ne sont pas bien compris.

L'initiative HISTONEGERMCELLS (The role of the histone variant H3.3 in epigenetic reprogramming of primordial germ cells), financée par l'UE, avait pour objectif de comprendre les mécanismes qui contrôlent ces modifications épigénétiques dans les CGP. Pour cela, l'équipe du projet a étudié les histones, les protéines autour desquelles l'ADN est enroulé, ce qui lui permet d'être regroupé de manière serrée hors utilisation.

Plus précisément, le projet HISTONEGERMCELLS s'est concentré sur le variant histone 3.3 et la protéine chaperonne d'histone HIRA, qui contrôle l'activité de l'histone. Des recherches antérieures avaient montré que H3.3 joue un rôle important dans la reprogrammation des CGP.

Les chercheurs ont étudié des souris élevés spécialement pour comprendre comment ces deux protéines influencent les CGP. Plus important, ils ont observé que H3.3 est principalement incorporé dans le paquet ADN-histone (appelé nucléosome) à proximité d'éléments régulateurs appelés amplificateurs. Cela permet aux gènes qui se trouvent dans ce nucléosome d'être transcrits en protéines - déclenchant vraisemblablement les modifications observées dans les CGP.

Les chercheurs ont ensuite cartographié toutes ces régions amplificatrices, qui sont inactives dans les cellules précurseurs mais activées par H3.3 pour induire le développement des CGP.

Les résultats du projet HISTONEGERMCELLS contribuent à notre compréhension du développement embryonnaire et pourraient avoir des applications en matière de prévention des maladies à l'avenir.

Informations connexes

Mots-clés

Cellules germinales primordiales, organisation de l'ADN, gamètes, variant histone H3.3, nucléosome