Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ANGIOBLOCK Résultat en bref

Référence du projet: 331855
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Des thérapies innovantes pour la dégénérescence rétinienne

Des chercheurs européens ont découvert de nouvelles cibles angiogéniques qui pourraient être exploitées d'un point de vue thérapeutique pour le traitement de la dégénérescence rétinienne.
Des thérapies innovantes pour la dégénérescence rétinienne
La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une maladie rétinienne caractérisée par la perte de la vision centrale due à la formation de nouveaux vaisseaux. Par conséquent, les thérapies existantes cherchent à freiner la néovascularisation localisée en inhibant le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF). Néanmoins, le retraitement est souvent nécessaire au fur et à mesure que le phénomène se répète.

Il est donc important d'explorer des cibles moléculaires alternatives pour le développement de thérapies efficaces de la DMLA également capables de surmonter la résistance potentielle aux approches ciblées par le VEGF. Dans ce contexte, le projet ANGIOBLOCK (Testing a novel target for anti-angiogenesis therapy in the eye), financé par l'UE, s'est engagé à explorer le rôle du récepteur de la neuropiline-1 (Nrp1) angiogénique comme cible attractive pour réduire la néovascularisation lors de la DMLA.

À cette fin, les chercheurs ont créé des souris transgéniques dépourvues de la Nrp1 notamment dans les cellules endothéliales et ont induit une lésion rétinienne avec une diode laser. Grâce à la tomographie de cohérence optique du domaine spectral, ils ont pu suivre la progression de la lésion in vivo avec une résolution et une précision extrêmement élevées. Ils ont observé que les lésions chez les souris knockout Nrp1 présentaient une zone et un volume inférieurs comparé aux souris de contrôles.

De façon collective, les observations ANGIOBLOCK indiquent que la Nrp1 constitue une cible valide pour inhiber la néovascularisation dans la DMLA, tout en fournissant une approche thérapeutique alternative. Cette découverte est utile pour l'industrie ophtalmologique étant donné que la Nrp1 soluble pourrait servir à séquestrer le VEGF dans la région touchée et permettre de traiter les patients qui ne répondent pas au traitement standard de première ligne.

Informations connexes

Mots-clés

Dégénérescence rétinienne, dégénérescence maculaire liée à l'âge, néovascularisation, VEGF, Nrp1
Numéro d'enregistrement: 181044 / Dernière mise à jour le: 2016-04-15
Domaine: Biologie, Médecine