Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SIDEWAYS Résultat en bref

Project ID: 239287
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Israël

Le contrôle de la croissance des plantes – une question d'équilibre

Le fait qu'une plante se développe ou non peut être une question de survie. Des études récentes ont conduit à un type de phyto-hormone capable de contrôler toute la croissance d'une plante lorsqu'elle agit dans un sous-ensemble de cellules.
Le contrôle de la croissance des plantes – une question d'équilibre
Le projet financé par l'UE SIDEWAYS (Final size determination through spatio-temporal regulation of phytohormone signaling pathways) a étudié les brassinostéroïdes (BR) pour découvrir comment leurs signaux chimiques peuvent contrôler la taille finale.

À l'aide de la plante modèle Arabidopsis, les chercheurs ont d'abord montré que les BR sont nécessaires pour maintenir une activité du cycle des cellules normale et une expansion des cellules dans le méristème des racines. Les chercheurs ont montré dans plusieurs cas que le signal BR contrôle la croissance de manière opposante, selon le site de perception des hormones. Cette stratégie est utilisée pour contrôler différents ensembles de gènes qui équilibrent la croissance. Par exemple, les gènes auxines, activés par des signaux BR épidermiques sont nécessaires pour l'induction de la division cellulaire. Inversement, lorsque les signaux BR émanent de la stèle dans la partie centrale de la racine, accompagnés par la répression du gène, l'effet épidermique est limité.

Les scientifiques ont en outre découvert des réseaux de contrôle très complexes impliquant une sensibilité BR dans la racine responsable du réglage fin de la croissance. Les cellules des racines qui forment les cellules ciliées sont coordonnées avec les cellules voisines qui ne forment pas de poils – l'expression du récepteur BRI1 dans les cellules ciliées promeut une élongation de la cellule dans tous les tissus alors que des niveaux élevés dans les cellules non ciliées inhibent l'élongation des cellules. Cela indique que la signalisation entre les cellules ciliées et non ciliées apporte des changements dans le taux de croissance et résulte des facteurs génétiques et mécaniques.

Une modification génétique des BR a déjà été utilisée dans le secteur agricole pour augmenter le rendement des cultures. Les processus de contrôle découverts par le projet SIDEWAYS permettront aux généticiens d'améliorer différentes caractéristiques des cultures sans compromettre d'autres caractéristiques. Les progrès du projet ont entraîné la participation à des réunions internationales et à des collaborations de recherche intéressantes dans le domaine du contrôle de la croissance des plantes.

Informations connexes

Mots-clés

Croissance, plante, BR, signaux chimiques, rendement des cultures
Numéro d'enregistrement: 181049 / Dernière mise à jour le: 2016-04-15
Domaine: Environnement