Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TMFOA Résultat en bref

Project ID: 328485
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

L'activisme social plus intelligent pour un meilleur monde

L'activisme social augmente dans le monde d'aujourd'hui et mène souvent à des troubles civils et à l'hostilité au niveau national. Une étude du phénomène a donné des outils, des conclusions et des recommandations pour aborder l'activisme de manière plus appropriée.
L'activisme social plus intelligent pour un meilleur monde
Au cours des dernières années, l'activisme social tel que le mouvement Occupy ou le Printemps arabe ont entraîné des changements sociaux profonds et refaçonné le paysage géopolitique. Pour augmenter notre compréhension du sujet, le projet financé par l'UE TMFOA (The moral foundations of activism) a étudié le rôle de la conviction morale dans une action collective, en particulier un effort coopératif vers le changement social.

Alors que la recherche actuelle suggère qu'une forte action collective émerge d'un processus de politisation où les gens s'identifient à un mouvement social et ses valeurs, TMFOA a avancé et testé ses propres théories sur le sujet. Il a examiné les raisons derrière des niveaux supérieurs d'action collective parmi les politisés et le potentiel de friction. Les recherches ont également suggéré que détenir une conviction morale en soutien d'une cause collective pouvait amener les gens à justifier l'utilisation de la violence dans la quête de cette cause.

Le projet a découvert que certaines de ses suggestions ou prévisions étaient plus valides que d'autres. Il a noté d'importantes relations entre le niveau d'identification collective politisée et la mesure dans laquelle les individus ont possédé une conviction morale en soutien de la cause collective. Les chercheurs ont également découvert que l'identification politique collective et la conviction morale affectaient tous les deux la volonté à s'engager dans des actions collectives.

Ils en ont conclu que les individus politisés répondent négativement à ceux moins engagés à la cause collective, compte tenu également du rôle des convictions morales dans l'équation. Cela a démontré que les convictions morales pour soutenir une cause collective encouragent une action collective hostile, soulignant l'importance d'envisager les aspects moraux de l'activisme. En outre, fournir aux protestataires un moyen pacifique efficace pour poursuivre leurs objectifs diminue leur soutien pour une action collective hostile.

En outre, l'équipe de recherche a développé un outil pour évaluer dans quelle mesure les personnes considèrent le fait de se fier à des moyens rationnels dans la formation et l'évaluation de la foi est une question morale. Elle a également étudié les différences entre les personnes religieuses et non religieuses pour la rationalité de la moralisation, ainsi que les conséquences de telles différences.

Plus important, les résultats de la recherche ont montré une plus forte moralisation des processus rationnels de formation de la foi et d'évaluation chez les non-religieux par rapport aux religieux. Cela expliquait pourquoi les non-religieux ont répondu plus négativement aux violations de rationalité que les religieux. Ces résultats peuvent être cruciaux pour passer à un changement social plus pacifique.

Informations connexes

Mots-clés

Activisme social, changement social, action collective, conviction morale, rationalité moralisée
Numéro d'enregistrement: 181078 / Dernière mise à jour le: 2016-04-21
Domaine: Technologies industrielles