Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PlantSurvivor Résultat en bref

Project ID: 329816
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

Comment les plantes font face au stress

La découverte d'un gène qui contrôle les réactions des végétaux aux stress environnementaux pourrait aider les scientifiques à créer des végétaux capables de supporter la sécheresse et d'autres conditions difficiles.
Comment les plantes font face au stress
Les végétaux répondent à des stress environnementaux comme la sécheresse ou la lumière ultraviolette en libérant des molécules contenant de l'oxygène appelées dérivés réactifs de l'oxygène (DRO) dans les cellules. Si les DRO sont importants pour des fonctions normales des végétaux comme la photosynthèse, la défense contre les pathogènes ou la croissance, des niveaux plus élevés peuvent endommager l'ADN et les structures cellulaires, provoquant un stress oxydant.

Des chercheurs ont récemment découvert une mutation du gène ATR7 qui protège les plantes contre le stress oxydant provoqué par les produits chimiques comme les DRO. Pour comprendre comment ATR7 fait cela, les chercheurs travaillant dans le cadre du projet PLANTSURVIVOR (ATR7, a novel player of oxidative stress tolerance in plants: Interrogation of its mode of action through an integrative omics approach), financé par l'UE, ont étudié des plantes qui soit surproduisent la protéine ATR7, soit n'en produisent pas du tout. Ils ont cultivé ces plantes sous conditions normales et sous conditions de stress oxydant et ils ont observé les modifications de leurs gènes, de leurs métabolites et de leurs voies biochimiques.

Les chercheurs ont observé que les plantes avec une surexpression d'ATR7 avaient beaucoup de protéines qui contrôlent la réponse au stress oxydant. Ces plantes présentent une meilleure tolérance à la sécheresse que les plantes normales, et sont moins sensibles aux métaux lourds toxiques et aux fortes températures.

En offrant des informations sur les réponses cellulaires au stress oxydant, les résultats du projet PLANTSURVIVOR seront très utiles pour les phytogénéticiens qui veulent réduire les pertes de rendement des récoltes pendant les périodes de stress.

Informations connexes

Mots-clés

Végétaux, stress environnementaux, dérivés réactifs de l'oxygène, stress oxydant, ATR7, PLANTSURVIVOR
Numéro d'enregistrement: 181127 / Dernière mise à jour le: 2016-04-27
Domaine: Environnement