Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MONOGAD Résultat en bref

Project ID: 265154
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Les effets de l'acide sur la listeria

Les listeria comptent parmi les agents pathogènes alimentaires les plus dangereux, avec un taux de mortalité allant jusqu'à 40 %. Des chercheurs européens ont travaillé sur le contrôle de cette bactérie en utilisant sa sensibilité naturelle aux conditions acides.
Les effets de l'acide sur la listeria
Les conditions acides restreignent la croissance de la bactérie. Utilisés dans les cuisines et dans la production alimentaire, les stratégies actuelles comprennent les désinfectants à base d'acide et les conservateurs. La première défense humaine est l'acide présent dans l'estomac.

Pour renforcer et étendre l'utilisation de solutions acides contre cet agent pathogène, le projet MONOGAD (Elucidating novel roles and mechanisms of the GAD system in stress resistance and virulence of listeria monocytogenes) a étudié l'un des systèmes de résistance acide les plus puissant, l'enzyme appelée glutamate décarboxylase, ou acide glutamique décarboxylase (GAD).

Le système GAD consomme des protons qui induisent l'acide et les ajoute au glutamate pour produire de l'acide γ-aminobutyrique, souvent abrégé en GABA. Des travaux antérieurs réalisés par les chercheurs de MONOGAD ont étudié un système GAD interne, appelé GADi chez les listeria et sa collaboration avec le réseau GAD externe aux évènements biochimiques, GADe.

La recherche MONOGAD a infirmé la théorie antérieure que GAD protège la bactérie par sa capacité de tamponnage. Les résultats suggèrent plutôt que le système de protection contre les conditions acides fonctionne suite à l'accumulation de protons.

La souche de listeria EGD est imperméable à l'acide et MONOGAD s'est concentré sur sa biochimie pour découvrir les conditions favorisant ou défavorisant cette résistance. Tout d'abord, EGD utilise GADi et non GADe et plusieurs décaboxylases peuvent renforcer la résistance à l'acide de GADi dans certaines souches.

De plus, une fois importé dans un milieu défini dans un stage de croissance stationnaire précoce, le système GAD était activé par plusieurs sources d'acides aminés, mais non par l'activité de GAD. Ces acides aminés comprennent les casaminoacides, le bouillon Tryptone-Soja (TSB), le peptone de trypticase ou protéose. Néanmoins, des acides aminés individuels n'ont pas pu activer le système GAD, mais un niveau supérieur d'activation a été observé avec la L-cystéine, la L-tryptophane et le chlorure de sodium.

La recherche de MONOGAD a dévoilé des renseignements détaillés sur la biochimie des souches résistantes à l'acide chez la listeria qui permettrait de lutter contre cet agent pathogène. Son impact n'est pas limité à la gastro-entérite et aux symptômes de la grippe, et une infection par ce parasite peut entraîner la méningite. Pendant la grossesse, la listériose peut provoquer un accouchement prématuré ou une fausse couche, ainsi que des problèmes graves pour le nouveau-né.

Informations connexes

Mots-clés

Acide, listéria, système GAR, listeria EGD, listériose
Numéro d'enregistrement: 181133 / Dernière mise à jour le: 2016-04-27
Domaine: Biologie, Médecine