Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

GENDER Résultat en bref

Project ID: 330908
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

La question du genre dans le monde végétal

Qu'une plante soit mâle, femelle ou hermaphrodite dépend des gènes, de l'épigénétique et des hormones. Une recherche de l'UE a étudié plusieurs systèmes de détermination du sexe dans le melon et dans la plante modèle arabette des dames, l'arabidopsis thaliana.
La question du genre dans le monde végétal
Pour le melon, l'interaction de deux gènes détermine le sexe de la fleur. Le gène a code une enzyme qui réprime le développement de l'étamine dans les fleurs femelles. Le gène g encode un facteur de transcription, la protéine tryptophane proline interagissant avec le domaine proline (WIP), qui bloque l'enzyme et conduit au développement des étamines.

Un gène WIP, le CmWIP1, code pour une protéine nucléaire présente dans tout le royaume végétal. Dans l'A. thaliana, pas moins de six gènes WIP ont été identifiés, mais aucun n'a été caractérisé. Le projet GENDER (Molecular mechanisms monitoring sex determination in Arabidopsis thaliana) a étudié les gènes WIP dans le melon. Pour ce faire, ils ont étudié en profondeur leur rôle dans l'A. thaliana. Les résultats peuvent ensuite être testés et transférés aux cucurbitacées importantes au niveau commercial.

Les chercheurs ont réalisé une analyse de l'expression β-glucuronidase pour déterminer l'expression de chaque gène WIP dans les semences d'A. thaliana. Les résultats suggèrent une fonction redondante pour les protéines WIP dans le développement des plantes.

Pour tester cette hypothèse, les scientifiques ont créé des doubles et triples WIP mutants pour ensuite analyser les plantes au niveau de leurs changements développementaux. La comparaison et l'intégration des données «omiques» des mutants WIP et sauvages ont contribué à un modèle moléculaire qui explique l'implication des protéines WIP dans le développement sexuel des plantes.

La détermination du sexe est un sujet complexe et l'évolution a créé de nombreux systèmes différents. Les cascades moléculaires dans l'arabette des dames pour la détermination du sexe peuvent s'appliquer à la famille du melon et au développement du sexe en général.

Informations connexes

Mots-clés

Détermination du sexe, melon, Arabidopsis thaliana, protéine WIP, évolution
Numéro d'enregistrement: 181149 / Dernière mise à jour le: 2016-05-10
Domaine: Biologie, Médecine