Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SP1 AND ASTHMA Résultat en bref

Project ID: 256378
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Irlande

L'attaque de l'inflammation des voies aériennes

Des chercheurs de l'UE ont étudié une nouvelle approche de l'asthme. La base d'une nouvelle thérapie serait de cibler des molécules que les bactéries produisent lors de la colonisation des voies respiratoires humaines.
L'attaque de l'inflammation des voies aériennes
Le projet SP1 AND ASTHMA (A role for the immunomodulatory capsular polysaccharide Sp1 expressed by Streptococcus pneumoniae in the treatment of asthma) a étudié la relation moléculaire unique entre le Staphylococcus aureus et le Streptococcus pneumoniae avec le système immunitaire hôte. Ces bactéries colonisent les voies respiratoires supérieures et inférieures respectivement.

À l'aide de modules in vivo robustes et reproductibles, l'équipe a d'abord montré que l'exposition au S. aureus entraînait une augmentation de la population de cellules gamma delta T. Ce nouveau groupe de cellules T offre une mémoire protectrice contre toute infection future au S. aureus. Ils ont également identifié la protéine de l'enveloppe de la cellule squameuse loricrine qui est visée par cette bactérie pour aider la colonisation des passages nasaux.

En ce qui concerne le S. pneumoniae, les scientifiques ont caractérisé la toxine pneumolysine comme activant l'inflammasome, un composant du système immunitaire inné. Comme il promeut la production de cellules Th17 T-helper, il s'agit d'un candidat prometteur pour un composant de vaccin. En outre, l'exposition à un polysaccharide particulier dans la capsule S. pneumoniae a induit des effets immuno-modulatoires qui protègent contre l'inflammation des voies aériennes qui se produit dans l'asthme.

Les résultats de la recherche sont apparus dans une série de journaux scientifiques de pointe, dont Asthma, PLOS Pathogens et le Journal of Immunology. Les résultats de la recherche SP1 AND ASTHMA ont ouvert la voie vers la recherche sur la manière dont les relations bactériennes avec le système immunitaire hôte affectent l'infection, la vaccination et la maladie allergique, comme l'asthme.

Informations connexes

Mots-clés

Inflammation des voies aériennes, asthme, voies respiratoires, S. aureus, S. pneumoniae
Numéro d'enregistrement: 181152 / Dernière mise à jour le: 2016-05-10
Domaine: Biologie, Médecine