Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

Chirocopter Résultat en bref

Project ID: 326939
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Mieux comprendre comment les chauves-souris utilisent l'écholocalisation

Les chauves-souris utilisent l'écholocalisation pour rechercher leurs insectes proies et pour percevoir leur environnement; mais la manière exacte dont elles utilisent les échos qui leur reviennent n'était pas bien connue jusqu'à récemment. Pour avoir une idée plus claire de la manière dont elles utilisent les échos pour reconnaître les endroits et se déplacer dans l'espace, les chercheurs doivent connaître les entrées sensorielles rencontrées par les chauves-souris pendant leur vol.
Mieux comprendre comment les chauves-souris utilisent l'écholocalisation
Seules quelques études ont collecté et analysé les échos générés par les proies et la végétation. Cependant, il n'existait pas de données sur les statistiques des échos générés par des environnements complexes et rencontrés par les chauves-souris pendant qu'elles volent. Ainsi, les chercheurs savaient ce à quoi ressemble l'écho d'une plante, mais pas la manière dont l'écho d'une rangée de végétation change lorsqu'une chauve-souris la survole.

Le projet CHIROCOPTER (A remote controlled helicopter for investigating the echoes experienced by bat during navigation) a collecté un large échantillon d'échos en provenance de l'environnement tels qu'ils seraient perçus par les chauves-souris en vol. Cela a été effectué à l'aide d'un dispositif d'insonification composé d'un émetteur à ultrasons et d'un ensemble de microphones.

Le dispositif a servi à analyser un certain nombre d'environnements de parcs urbains et plus de deux millions d'échos rythmés ont été collectés. Les chercheurs ont utilisé les données collectées pour tester leur hypothèse selon laquelle les chauves-souris établissent une correspondance entre la sortie de la cochlée de l'oreille interne et un ensemble de modèles stockés. Plus simplement, les chauves-souris «écoutent» comment sonne un environnement plutôt qu'elles n'essayent de déduire ce à quoi il ressemble en imaginant une disposition des objets en 3D.

En utilisant cette approche de correspondance de modèle, les chauves-souris n'ont pas besoin d'algorithmes complexes de reconstruction qui extraient les informations en 3D d'un signal 1D à chaque oreille. Les chercheurs ont utilisé un ensemble de mesures mathématiques pour déterminer les propriétés des modèles et ils sont arrivés à la conclusion que les modèles peuvent permettre la navigation. De plus, des études par simulation ont été conduites et ont démontré comment les chauves-souris utilisent les modèles pour construire la carte d'un environnement, par exemple une forêt.

Les connaissances acquises grâce au projet CHIROCOPTER permettront de créer un sonar bio-inspiré dans les robots, ce qui leur permettra de copier la capacité des chauves-souris à naviguer dans des conditions très difficiles.

Informations connexes

Mots-clés

Chauves-souris, écholocalisation, CHIROCOPTER, insonification, ultrason, cochlée, modèles, 3D, algorithme, sonar, robots
Numéro d'enregistrement: 181171 / Dernière mise à jour le: 2016-05-10
Domaine: Environnement