Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

MARCI Résultat en bref

Project ID: 332402
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pays-Bas

L'effet du traitement de la parole sur les dispositifs auditifs électroniques implantés

Les implants cochléaires permettent aux personnes de recouvrer partie ou toute leur ouïe, mais ils ont des inconvénients. Une initiative de l'UE s'est engagée à mieux comprendre comment les implants cochléaires affectent les mécanismes automatiques sous-tendant le traitement de la parole.
L'effet du traitement de la parole sur les dispositifs auditifs électroniques implantés
Nombreux sont les bénéfices inhérents de ces derniers recherchés dans les dispositifs auditifs électroniques destinés aux personnes atteintes de surdité profonde et celles présentant une importante perte auditive. Néanmoins, la difficulté que rencontrent les bénéficiaires est d'apprendre à associer les sons qu'ils entendent à travers leur implant cochléaire aux sons qu'ils avaient entendus auparavant. Cette difficulté d'interprétation des sons inconnus qu'ils entendent à travers un implant cochléaire peut entraver la compréhension de la parole et des sons.

Pour y remédier, le projet MARCI (Mental representations of and adaptation to the speech signal transmitted via cochlear implants: How the impoverished signal finds its way to the mental lexicon), financé par l'UE, s'est penché sur le fonctionnement de certains mécanismes qui provoquent la perception de la parole par les utilisateurs d'implants cochléaires. Des modèles de perception de la parole précédemment développés pour des normo-entendants ont servi de base.

Les partenaires du projet ont étudié la façon dont le traitement de la parole à l'aide d'implants cochléaire est associé à l'architecture des modèles de perception de la parole et d'accès lexical. Ces modèles ont ensuite été reliés aux mesures de traitement cortical afin d'observer comment les nouveaux utilisateurs d'implants cochléaires adaptent leur traitement de la parole au dispositif implanté. Ils se sont penchés sur le développement du traitement de la parole par des utilisateurs à long terme d'implants cochléaires, et ont suivi le progrès des entendants tentant d'adapter leurs prothèses selon les nouveaux implants.

D'après les résultats, les signaux qui simulent la parole transmise par un implant cochléaire influencent négativement l'écoute de discours et entravent l'accès aux informations acoustiques présentes dans le signal. Les signaux retardent également l'accès lexical et l'intégration des informations sémantiques au sein d'une phrase. Par ailleurs, les résultats montrent que les étapes automatiques du traitement de la parole chez les utilisateurs d'implants cochléaires prennent plus de temps comparativement aux normo-entendants.

MARCI a permis d'approfondir les connaissances et de combler les lacunes des connaissances en matière de traitement de la parole à l'aide d'implants cochléaires. Ceci aura des conséquences sur le développement des appareils et la rééducation auditive.

Informations connexes

Mots-clés

Traitement de la parole, dispositif auditif, implants cochléaires, MARCI, signal vocal
Numéro d'enregistrement: 181173 / Dernière mise à jour le: 2016-05-11
Domaine: Biologie, Médecine