Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

SAFER Résultat en bref

Project ID: 330422
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: France

Exploiter et renforcer la surveillance de la sécurité des médicaments

Un nouvel outil de surveillance de la sécurité des médicaments utilisera plusieurs sources de données pour aider à identifier les effets secondaires non détectés lors des essais cliniques avant la commercialisation.
Exploiter et renforcer la surveillance de la sécurité des médicaments
Il arrive souvent que des médicaments présentent des effets secondaires non décelés lors des essais cliniques réalisés avant la mise sur le marché. Ils doivent donc faire l'objet d'une surveillance permanente, même après leur commercialisation, afin d'identifier les éventuels effets indésirables, appelés «signaux», inconnus ou partiellement documentés.

La surveillance de la sécurité des médicaments après commercialisation repose habituellement sur le signalement spontané des effets constatés. Pour obtenir une vision plus complète du profil de sécurité des médicaments, il est toutefois apparu clairement qu'il était nécessaire de prendre en compte d'autres sources de données comme les dossiers médicaux électroniques et les réseaux sociaux, afin d'affiner la surveillance.

Le projet SAFER (Semantic integration and reasoning framework for pharmacovigilance signals research), financé par l'UE, a mis au point une méthode permettant d'exploiter et d'approfondir la détection des signaux après commercialisation.

Généralement, les chercheurs utilisent des méthodes de calcul pour détecter les signaux. Toutefois, les méthodes actuelles manquent d'exactitude et contiennent souvent des faux positifs dans leurs résultats. L'équipe du projet SAFER a identifié ces lacunes au niveau des approches actuelles de détection des signaux et mis au point des moyens d'y remédier en procédant à des analyses complémentaires de données obtenues auprès de différentes sources et en utilisant en parallèle des méthodes de détection adaptées.

Les chercheurs ont utilisé des données appartenant au domaine public et obtenues par le biais d'un système de reporting des effets secondaires, d'une base de données d'articles médicaux, et d'un réseau social.

Afin d'identifier les signaux révélés par l'analyse des données de ces sources, les chercheurs ont mis au point un processus comprenant: un mécanisme adapté de recherche des effets secondaires appliqué aux sources ciblées, l'acquisition des données, l'exécution des méthodes de détection des signaux sur les données obtenues, l'agrégation des résultats, le filtrage des résultats basés sur des preuves obtenues à partir de ressources électroniques documentant les notices des médicaments et les interactions médicamenteuses, et le classement des indications restantes en fonction de leur importance. Les résultats obtenus, en matière de signaux d'effets secondaires potentiels classés par priorités, sont ensuite transmis à des experts de la sécurité des médicaments afin d'en évaluer les causes. Certaines parties de ce processus ont été basées sur des techniques sémantiques.

Pour terminer, les chercheurs ont évalué leur méthode au travers d'un ensemble représentatif de cas de test relatifs à d'importants problèmes de sécurité des médicaments. Ils ont notamment étudié le risque d'hémorragie cérébrale lié à la prise de nouveaux anticoagulants oraux.

L'outil de surveillance de la sécurité des médicaments de SAFER devrait améliorer l'exactitude de la détection des signaux, afin de mettre en place des stratégies de prévention et des actions rapides.

Informations connexes

Mots-clés

Sécurité des médicaments, effets secondaires des médicaments, pharmacovigilance, détection de signal, techniques sémantiques
Numéro d'enregistrement: 181177 / Dernière mise à jour le: 2016-05-11
Domaine: TI, Télécommunications