Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

COMBIOM — Résultat en bref

Project ID: 294932
Financé au titre de: FP7-INCO
Pays: Ukraine

Le soutien de l'UE pour les sciences de la vie en Ukraine

Le développement d'un réseau opérationnel financé par l'UE a permis à des chercheurs en sciences de la vie d'Ukraine de collaborer avec des partenaires de l'UE, ce qui bénéficie grandement aux deux parties.
Le soutien de l'UE pour les sciences de la vie en Ukraine
Le projet COMBIOM (Strengthening cooperation in molecular biomedicine between EU and Ukraine) a mis en place un réseau scientifique dédié à comprendre les mécanismes moléculaires du cancer et des maladies dégénératives. Un accent particulier a été mis sur les liens possibles entre ces deux pathologies.

Huit équipes de recherche ukrainiennes provenant de l'«Instytut Molekulyarnoi Biologii i Genetyky nan Ukrainy» (IMBG NASU) ont travaillé avec deux organisations partenaires de l'UE. Il s'agit de l'institut d'oncologie Gustave Roussy en France et de l'institut moléculaire et de biologie cellulaire en Pologne, tous deux leaders dans le domaine de la médecine biomoléculaire.

Le projet a encouragé les scientifiques à publier leurs articles dans des revues à renommée mondiale et à partager leurs expériences de travail avec leurs collègues étrangers. Il a également organisé des conférences et des exposés, et participé à des expositions et des tables rondes avec les médias pour discuter du rôle des sciences dans la société. Par ailleurs, le consortium a examiné les besoins des consommateurs (le personnel médical et les patients) en matière de recherche biomédicale.

Le soutien offert par les partenaires de l'UE favorisera le renforcement des capacités et la participation fructueuse de l'IMBG NASU à la recherche collaborative européenne. L'Espace européen de la recherche (EER) devrait par conséquent s'élargir, et de nouveaux participants devraient s'engager dans de nombreux projets.

En offrant de meilleures opportunités et conditions de travail, COMBIOM permettra aux jeunes chercheurs ukrainiens de mener une science de haut niveau dans un environnement de travail bien financé, ce qui pourrait contrer, on l'espère, l'exode des cerveaux des talents scientifiques du pays.

COMBIOM a donc réussi à exploiter les résultats de recherche dans le domaine de la recherche biomédicale et à améliorer les approches médicales et le bien-être des citoyens de l'UE.

Informations connexes

Mots-clés

UE, réseau opérationnel, COMBIOM, biomédecine moléculaire, renforcement des capacités, Espace européen de la recherche