Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CAPSOL Résultat en bref

Référence du projet: 282789
Financé au titre de: FP7-ENERGY
Pays: Grèce

Une technologie améliorée de capture du CO2

Des scientifiques cherchent à limiter au mieux la quantité de dioxyde de carbone (CO2) émise dans l'atmosphère et à atténuer les effets du changement climatique. Un projet financé par l'UE a développé une technologie de capture du CO2 émis par les centrales électriques.
Une technologie améliorée de capture du CO2
Une grande partie de l'électricité dans le monde est encore obtenue à partir de combustibles fossiles et les émissions de CO2 que cela provoque sont principalement capturées à l'aide de solvants, qui dissolvent le CO2 de manière sélective. Les composés organiques bases aminées sont les solvants les plus utilisés, car la technologie est bien connue et peut aisément être appliquée sur les centrales existantes.

Un désavantage significatif de cette approche est la quantité d'énergie nécessaire pour régénérer le solvant, ce qui entraîne des coûts de capture élevés. Ce problème a été abordé par le projet CAPSOL (Design Technologies for Multi-scale Innovation and Integration in post-combustion CO2 capture: from molecules to unit operations and integrated plants), financé par l'UE, dont l'objectif était d'améliorer la technologie de capture de CO2.

Les partenaires du projet ont commencé par le niveau moléculaire, en développant de nouveaux modèles thermodynamiques pour identifier les solvants et les mélanges de solvants avec une affinité augmentée pour le CO2, des besoins en énergie de régénération réduits et un faible impact environnemental. Cela a abouti à une série de modèles de processus pour les unités d'absorption et de désorption, de coûts de fonctionnement et la conception de matériaux d'emballage haute performance.

Des études de cas industrielles majeures ont été conduites dans les domaines de la génération d'électricité et de la production de matériaux. Les chercheurs ont utilisé la technologie CAPSOL tout en étudiant la sélection du solvant, la conception de processus et d'équipement, ainsi que les options de fabrication et d'intégration de chaleur. Les résultats montrent que la technologie développée par le consortium est viable et constitue une alternative compétitive aux technologies actuellement utilisées pour la capture de CO2.

Un système pilote de capture de CO2 à l'échelle d'une centrale a été mis en place et utilisé pour conduire des expériences. Ces dernières ont apporté la preuve de faisabilité et mis en lumière les avantages et les aspects pratiques de la combinaison de solvant et d'équipements réussie dans le cadre du projet CAPSOL.

Le projet CAPSOL offre ainsi la meilleure solution pour capturer le CO2 des centrales à gaz, lignite ou charbon. Cela aidera également les centrales de production de chaux vive, où l'absorption/désorption de CO2 postcombustion avec du solvant peut devenir une solution viable.

Informations connexes

Mots-clés

Dioxyde de carbone, solvants, composé organique base aminée, capture de CO2, CAPSOL, modèles thermodynamiques
Numéro d'enregistrement: 181189 / Dernière mise à jour le: 2016-05-11
Domaine: Énergie