Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ENANTIOMEAR Résultat en bref

Project ID: 329689
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Une voie asymétrique élégante vers des dérivés d'acides aminés

La réaction aldol sert souvent à produire des composés carbonyles. Ils sont critiques comme éléments de base d'une grande variété de molécules importantes en biologie, ce qui a encouragé la mise au point d'une nouvelle méthode de catalyse asymétrique pour les produire.
Une voie asymétrique élégante vers des dérivés d'acides aminés
Ces dernières décennies, des progrès considérables ont été accomplis dans le domaine de la synthèse asymétrique. En particulier, la chimie des énolates s'est avérée un outil puissant afin de former des liaisons carbone-carbone, carbone-halogène, carbone-azote et carbone-oxygène, pour la synthèse de molécules organiques.

Le projet ENANTIOMEAR (Enantioselective metal enolate alkylation reactions under cooperative Lewis base and hydrogen-bond donor), financé par l'UE, voulait démontrer des réactions aldol difficiles à réaliser, avec des cétones désactivées.

Les réactions aldol utilisent la chimie des énolates. Afin de favoriser et de contrôler efficacement ces réactions, les chercheurs ont mis au point un système de catalyseur binaire. Il se compose d'ions métalliques, par exemple d'argent, et d'un précatalyseur aminophosphine dans un rapport de 2 à 1.

Le nouveau système de catalyseurs facilite la réaction aldol des isocyanoacétates avec des aldéhydes, et celles d'aldimines et de cétimines, avec un diastéréocontrôle et un énantiocontrôle élevés. Le précatalyseur, dérivé du quinquina, dispose de centres basiques de Brønsted et de Lewis.

En association avec les ions argent, ceci a conduit à produire des oxazolines fonctionnalisées via les réactions aldol d'esters d'isocyanoacétate avec des cétones désactivées. La manipulation hydrolytique des hétérocycles d'oxazoline a ensuite conduit à la production de dérivés d'acides aminés, dotés d'une fonction alcool ternaire.

La méthode mise au point par le projet ENANTIOMEAR pour transformer de simples cétones en dérivés d'acides aminés est intéressante pour la pharmacie et la chimie. Les détails sont décrits dans une publication d'Angewandte Chemie International Edition.

Informations connexes

Mots-clés

Dérivés d'acides aminés, réaction aldol, méthode catalytique asymétrique, chimie des énolates, ENANTIOMEAR
Numéro d'enregistrement: 182693 / Dernière mise à jour le: 2016-05-18
Domaine: Technologies industrielles