Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CARAFAMCP Résultat en bref

Project ID: 327626
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Le rôle de Gian Pietro Carafa dans l'Église catholique romaine et pendant l'Inquisition

Des recherches récentes sur la carrière diplomatique de Gian Pietro Carafa ont permis de reconsidérer son influence sur l'Église catholique romaine, spécialement en ce qui concerne la réforme et la contre-réforme.
Le rôle de Gian Pietro Carafa dans l'Église catholique romaine et pendant l'Inquisition
Le projet CARAFAMCP (The origins of the Roman Inquisition reconsidered: the diplomatic career of Gian Pietro Carafa in England and Spain (1513-19)), financé par l'UE, a été initié afin de rassembler les connaissances que l'on a de sa carrière précoce avant qu'il ne devienne le pape Paul IV en 1555.

Des documents inédits ont été découverts récemment à Madrid et, tout en réévaluant les sources déjà existantes, ce projet a permis d'apporter un nouvel éclairage sur la vocation du futur pape Paul IV. L'objectif de cette étude était de montrer la continuité du caractère du personnage plutôt qu'une rupture entre les périodes de la réforme catholique et de la contre-réforme.

En disséquant la carrière qui a mené Gian Pietro Carafa jusqu'à la tête de la Sainte inquisition, ces recherches illustrent les moments principaux de son ascension. Les actions ecclésiastiques initiales de Carafa sont fortement liées à ses engagements plus tardifs au sein de l'Inquisition et montrent que son objectif principal a toujours été la préservation de la dignité, des règles et de la hiérarchie du Saint-Siège.

Dans son mémoire infâme au pape de 1532, Carafa réfléchit sur la façon dont la corruption et la perte des valeurs chrétiennes accentueraient l'hérésie parmi les fidèles. Ses solutions sont d'abord rejetées en raison de ses critiques envers le Pape et ses proches. En 1542, il est nommé Contrôleur général de la sacrée congrégation de l'Inquisition romaine nouvellement créée, après quoi, la plupart des scenarios envisagés dans son ouvrage eurent lieu.

À ce poste, Carafa a pu mettre ses idées en pratique et continuer son ascension dans la hiérarchie ecclésiastique, renforçant l'influence de la sainte Inquisition sous le couvert de la réforme catholique.

La puissance de l'Inquisition ne cessa de se renforcer jusqu'à ce qu'elle devienne le cœur de la hiérarchie de l'Église et que nombre de ses membres soient élus papes par la suite. Cette montée en puissance est en fait le résultat de la stratégie de Carafa pour combattre la crise religieuse.

Ces travaux nous donnent un nouvel aperçu sur une période de l'histoire de l'Église catholique romaine, ainsi que son emploi de la censure et des persécutions à cette époque. Ces recherches révèlent également que les origines de la réforme catholique remontent jusqu'à l'année 1510.

Tout au long du projet, les travaux ont été diffusés par cinq articles de recherche, une bibliographie et un article du dictionnaire. Plusieurs ateliers de travail et conférences ont été organisés en Belgique, en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni. Cette biographie de Carafa devrait avoir un impact majeur sur toutes les recherches portant sur la contre-réforme et la réforme catholique.

Informations connexes

Mots-clés

Carafa, Église catholique romaine, inquisition romaine, réforme catholique, contre-réforme, pape
Numéro d'enregistrement: 182720 / Dernière mise à jour le: 2016-05-18
Domaine: Technologies industrielles