Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

IEET2 Résultat en bref

Project ID: 331484
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Allemagne

La physique des particules au-delà du Modèle standard

La découverte du boson de Higgs a confirmé que le modèle standard des particules décrit la physique jusqu'à l'échelle électrofaible, aux alentours de 246 gigaélectronvolts. Des scientifiques financés par l'UE ont tenté d'extrapoler ce modèle de la physique des particules à des échelles très élevées.
La physique des particules au-delà du Modèle standard
Actuellement, l'incertitude expérimentale ne permet pas de faire des prévisions exactes jusqu'à l'échelle de Planck (autour de 1,22 × 10^19 GeV). Les scientifiques du projet IEET2 (Evolution equations for composite operators and AdS/CFT integrability), financé par l'UE, ont prolongé dans le secteur Yukawa des travaux précédents sur les paramètres du potentiel du boson de Higgs.

Le secteur Yukawa contient un grand nombre de paramètres qui doivent être ajustés avec soin pour obtenir des spectres réalistes de particules et de mélanges. Sur les 17 paramètres nécessaires à la description de la théorie électrofaible, 13 viennent du secteur Yukawa. En outre, des couplages Yukawa contiennent des paramètres qui ne peuvent être observés car ils peuvent être retirés du Lagrangien.

Les scientifiques sont partis du Lagrangien du Modèle standard, avec la structure complète des saveurs. Ils ont basé leurs calculs sur des diagrammes de Feynman, avec des index explicites de saveurs. Les résultats sont importants pour l'analyse des différents modèles de saveurs susceptibles de découler de nouvelles physiques, mais aussi pour les futures études de la stabilité du vide dans le Modèle standard.

Les chercheurs ont publié une série d'articles sur les fonctions-bêta définies pour les paramètres du potentiel de Higgs, dans le cas de matrices Yukawa complexes décrivant la structure des saveurs. Ils ont aussi obtenu des corrections exactes pour les équations d'évolution doublement logarithmiques. Ces équations informent sur la diffusion des particules élémentaires pendant leurs interactions.

Les calculs de haute précision conduits durant le projet IEET2 ont nécessité de concevoir de nouvelles méthodes. Tous les calculs sur les diagrammes de Feynmann, planaires ou non, ont été conduits de manière presque totalement automatisée. Pour cela, les scientifiques ont utilisé la procédure de réarrangement infrarouge qui était intégrée à leurs codes.

Le projet IEET2 a relié la recherche théorique avec des modèles et des applications des résultats obtenus, en vue de concevoir des théories plus réalistes. Elles pourront servir à décrire les interactions des plus petits éléments de base de la matière.

Informations connexes

Mots-clés

Physique des particules, Modèle standard, IEET2, potentiel du boson de Higgs, secteur Yukawa, diagrammes de Feynmann, équations d'évolution
Numéro d'enregistrement: 182786 / Dernière mise à jour le: 2016-05-24
Domaine: Technologies industrielles