Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CG-DS Morphosyntax Résultat en bref

Référence du projet: 322005
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Chypre

Comment le syndrome de Down influence le développement du langage

L'on ne sait que peu de choses du développement du langage et des capacités des personnes présentant des déficiences intellectuelles. Une initiative de l'UE a étudié dans quelle mesure le syndrome de Down (SD) perturbe le développement de la grammaire chez les Grecs chypriotes.
Comment le syndrome de Down influence le développement du langage
Un aspect sous-étudié du développement linguistique dans le SD concerne la relation de la langue avec les connaissances. Pour traiter cette question, le projet CG-DS MORPHOSYNTAX (The development of Cypriot Greek in individuals with Down syndrome: Their morphosyntactic profile, and the effects of phonetics and phonology), financé par l'UE, a étudié les similitudes et les différences dans l'acquisition de la grammaire entre les enfants et les adolescents grecs chypriotes souffrant du SD et les enfants présentant un développement du langage typique.

Les partenaires du projet ont étudié un large éventail de phénomènes grammaticaux en grec chypriote pour déterminer la capacité linguistique et les performances à différents âges pour les deux groupes. Les résultats montrent que les enfants souffrant du SD présentent des problèmes grammaticaux mineurs au niveau de la phonétique du langage et des systèmes phonologiques en raison principalement de la thérapie du langage. Par opposition, les adultes souffrant du SD qui n'ont suivi que peu ou pas de thérapie ont présenté des restrictions phonétiques et phonologiques évidentes, selon des recherches antérieures. Les résultats suggèrent qu'une telle intervention rapide pour les enfants souffrant du SD peut considérablement améliorer leurs capacités linguistiques.

Les résultats préliminaires révèlent que les enfants atteints du SD et présentant un développement du langage typique ont entièrement acquis le système flexionnel du grec chypriote. De manière spécifique, en étudiant la production des temps, de l'accord verbe-sujet et du cas, les deux groupes ont obtenu des résultats similaires, avec des taux d'une grande précision dépassant les 90 %. Les performances des participants avec des structures syntaxiques de phrases impératives, relatives et subjonctives étaient également assez précises, même si elles étaient meilleures au niveau de la compréhension. En outre, les deux groupes ont développé des stratégies de gestion parallèles lors de la production de structures syntaxiques complexes comme l'utilisation d'une phrase au subjonctif au lieu de l'impératif ou d'une phrase relative au lieu d'une subjonctive.

La morphosyntaxe CG-DS a fourni des informations intéressantes sur les capacités linguistiques totales des enfants souffrant du SD. Ce faisant, cela contribuera à un diagnostic, une évaluation et une intervention rapides et efficaces, et permettra à la thérapie du langage d'atteindre les objectifs souhaités concernant les déficiences intellectuelles.

Informations connexes

Mots-clés

Syndrome de Down, développement du langage, morphosyntaxe CG-DS, grec chypriote, phonétique
Numéro d'enregistrement: 182798 / Dernière mise à jour le: 2016-05-25
Domaine: Biologie, Médecine