Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

Pbcoatings Résultat en bref

Project ID: 298546
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Belgique

La conservation n'est plus un rêve illusoire

Le patrimoine culturel de l'Europe compte de nombreux instruments historiques. Des chercheurs financés par l'UE ont conçu une nouvelle méthode de traitement pour préserver ces trésors de la musique.
La conservation n'est plus un rêve illusoire
Dans un orgue classique, le son est produit par les tuyaux, faits de plomb ou d'alliages de plomb et d'étain. L'une des menaces majeures pesant sur ces tuyaux est la corrosion de leurs métaux et alliages par l'air. En outre, des traitements inadéquats peuvent endommager sans recours des instruments uniques et irremplaçables.

Les chercheurs du projet PBCOATINGS (New strategies for corrosion inhibition coatings for lead and its characterization by in-situ spectroelectrochemical studies), financé par l'UE, ont étudié les processus chimiques impliqués afin de mettre au point des méthodes efficaces de préservation.

Les chercheurs ont constaté que l'immersion d'objets en plomb dans un bain d'acide tétradécanoïque fondu est un traitement efficace. Ceci forme une couche compacte et protectrice de ditétradécanoate de plomb. Pour optimiser la formation de cette couche, les chercheurs l'ont étudiée ainsi que sa résistance à la corrosion.

Les chercheurs ont conduit une série d'expériences électrochimiques, montrant la supériorité de cette nouvelle méthode par rapport aux traitements à base de cire microcristalline, largement utilisés. Des échantillons de plomb ainsi recouverts ont été exposés pendant 59 jours à une atmosphère humide et riche en vapeurs de chêne.

Des études par voltammogrammes en balayage linéaire et par spectroscopie d'impédance électrochimique ont montré que ces revêtements sont stables dans le temps. Les tests de diffraction de rayons X et de spectroscopie d'impédance électrochimique à intervalles n'ont révélé que des traces de produits de corrosion.

Le projet PBCOATINGS a généré un large ensemble de données pendant ces tests. Elles sont en cours d'analyse, après la fin du projet. Les chercheurs étudient la croissance de couches de carboxylate de plomb pendant diverses périodes, par microscopie électronique à balayage et par mesure du gain de masse.

Le faible coût et la simplicité de la nouvelle méthode de revêtement la rendent intéressante pour des tests sur des tuyaux réels. Les futurs travaux devront chercher à déterminer la meilleure durée d'immersion pour générer un revêtement anticorrosion efficace, afin de préserver les orgues du patrimoine.

Informations connexes

Mots-clés

Orgue à tuyaux, alliages plomb-étain, corrosion par l'atmosphère, PBCOATINGS, spectroscopie d'impédance électrochimique, anticorrosion
Numéro d'enregistrement: 182819 / Dernière mise à jour le: 2016-05-30
Domaine: Technologies industrielles