Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

TAYLORMED Résultat en bref

Référence du projet: 251349
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Irlande

Une nouvelle méthode d'administration des médicaments

Une étude européenne récente a permis de réaliser une avancée dans l'administration des médicaments prescrits pour traiter le cancer du rein grâce au développement d'une nouvelle méthode basée sur la technologie d'électronébulisation.
Une nouvelle méthode d'administration des médicaments
Il s'agit d'un processus où le voltage est appliqué à un fluide pour générer une fine brume. Soumis à un puissant champ électrique, le liquide diffusé se décompose en une vaporisation de gouttelettes chargées qui sont attirées par une contre-électrode.

La technologie d'électronébulisation a de nombreuses applications telles que la spectrométrie de masse, l'ingénierie de tissus et les microréseaux de protéines. Toutefois, la compréhension incomplète des paramètres fondamentaux sur lesquels repose l'électronébulisation empêche d'exploiter tout son potentiel.

La portée du projet TAYLORMED (Electrospray-mediated delivery of biological molecules into mammalian cells), financé par l'UE, était d'utiliser la technologie d'électronébulisation pour délivrer les médicaments à base de biomolécules aux cellules et aux tissus. Le premier objectif consistait à développer une nouvelle méthode d'administration des médicaments pour traiter les maladies pulmonaires. Le consortium était constitué d'universitaires et d'industriels dotés d'une expertise complémentaire en administration des médicaments, génie mécanique et fabrication et technologies de microfluidique.

Les chercheurs de TAYLORMED ont établi des méthodes pour visualiser les sprays et déterminer les paramètres qui affectent leur qualité. Ils ont examiné une vaste gamme de tampons biologiques pour leur capacité pour générer les électronébulisations et pour livrer des molécules cliniquement pertinentes comme l'ADN, l'ARN, les protéines et les petites molécules. Les chercheurs ont conçu et testé des émetteurs d'électronébulisation adaptés à différentes applications telles que l'administration de cellules entières dans le cadre de thérapies régénératrices et cellulaires.

L'étude TAYLORMED a amélioré la compréhension du processus d'électronébulisation et permis de l'utiliser à des fins cliniques. Les systèmes et appareils développés ont servi à démontrer la possibilité d'administrer un large éventail de molécules biologiques dans des cellules et tissus, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles méthodes d'administration de médicaments. Les partenaires sont également convaincus de l'utilité de la technologie au niveau du diagnostic.

Informations connexes

Mots-clés

Administration de médicaments, électronébulisation, biomolécules, cellules
Numéro d'enregistrement: 182825 / Dernière mise à jour le: 2016-05-31
Domaine: Biologie, Médecine