Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Des pneus plus performants

Un groupe de l'UE a étudié la déformation des pneus d'automobiles durant le freinage sur route mouillée. Il a utilisé un nouveau logiciel d'analyse d'images en infrarouge pour modéliser le comportement des pneus et de l'asphalte. Ces travaux pourraient conduire à de meilleurs matériaux.
Des pneus plus performants
Les élastomères sont des polymères élastiques dont le caoutchouc est un exemple courant. Le fait de comprendre leurs caractéristiques est donc important pour concevoir des pneus et de nouveaux matériaux pour pneus.

Le projet TELLUR (Tribology of elastomers on lubricated surfaces), financé par l'UE, a étudié le contact entre la route et le pneu, ainsi que la structure des deux surfaces. Les chercheurs voulaient documenter les comportements lors d'un freinage sur route mouillée. Ils voulaient aussi produire un asphalte usé pour tester la friction de pneus sur ce genre de surface, et examiner les caractéristiques de divers composants pour le caoutchouc ainsi que leur effet sur les propriétés du produit final. Enfin, ils voulaient développer un logiciel pour analyser les images en infrarouge obtenues durant les tests.

Pour la première étape, les chercheurs ont étudié le freinage sur route mouillée en termes de friction et de rugosité de la route. Ceci a conduit à un modèle SWIFT comprenant un modèle de contrôleur ABS, et à la publication des paramètres complets pour réaliser un pneu d'été moderne. Les chercheurs ont publié les méthodes employées pour obtenir les paramètres du modèle SWIFT à partir des véhicules de l'étude, et pour analyser les données relatives à la surface des routes.

Pour la phase suivante, l'équipe a amélioré les tests de friction à l'aide de techniques sophistiquées d'imagerie. Ces travaux ont permis d'expliquer pourquoi le caoutchouc commence à glisser, et ce qui se passe pendant le dérapage. Ceci a conduit à un nouveau protocole de test, plus précis et plus économique. L'équipe a aussi progressé dans la corrélation de la friction entre le laboratoire et la route.

L'étude de l'usure de l'asphalte a conduit à une méthode de production d'échantillons durables, convenant aux tests de friction en laboratoire. Cette méthode s'est traduite par un bon accord entre les échantillons fabriqués et des revêtements routiers réels.

L'étape finale a été le développement du logiciel pour traiter et analyser les images à grande vitesse obtenues dans l'infrarouge. Elle a conduit à un outil de conversion permettant d'utiliser les logiciels de traitement sur tous les formats d'image. L'équipe a conçu une méthode pour segmenter les images de la surface d'un pneu.

Les chercheurs ont aussi commencé à collaborer avec d'autres projets du septième programme-cadre (7e PC), comme LORRY.

Le projet TELLUR a élargi la compréhension des élastomères et du comportement des pneus, ce qui pourrait conduire à de meilleurs composés et concepts. En outre, le logiciel développé est largement applicable à d'autres domaines de recherche, comme l'imagerie médicale.

Informations connexes

Mots-clés

Pneu, caoutchouc, freinage, images en infrarouge, élastomères, TELLUR, surfaces des routes