Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une mobilité internationale pour la recherche en sciences humaines

Deux programmes de bourses internationales de la Gerda Henkel Foundation (GHF) ont largement contribué à soutenir la mobilité internationale des chercheurs dans les domaines des sciences humaines historiques et des études islamiques.
Une mobilité internationale pour la recherche en sciences humaines
Les bourses internationales attribuées aux chercheurs experts peuvent encourager la mobilité transnationale et augmenter le nombre de boursiers expérimentés. Le projet M4HUMAN (Mobility for experienced researchers in historical humanities including Islamic studies), financé par l'UE, a apporté son aide aux experts de deux domaines: les sciences humaines historiques et les études islamiques. La demande de bourses était très importante dans ces deux domaines.

Le but était d'intensifier la constitution de réseaux entre les chercheurs du monde entier spécialisés dans les sciences humaines historiques. Ce thème regroupait les sciences religieuses, culturelles et politiques. Le programme voulait aussi promouvoir les échanges universitaires transnationaux, renforcer la mobilité internationale et encourager les chercheurs à poursuivre leur formation afin de faire progresser l'environnement de recherche. Pour prétendre à une bourse de recherche de 24 mois, les candidats devaient satisfaire plusieurs critères universitaires et de mobilité.

Une fois sélectionnés, les chercheurs bénéficiaient d'un plan de formation personnelle et de développement de carrière. Les boursiers devaient remettre des rapports intermédiaires et finaux, et se soumettre à une évaluation bi-annuelle. Ils bénéficiaient d'un accès à un portail scientifique international interactif, L.I.S.A, destiné à favoriser le transfert de connaissances.

Le projet a participé à l'internationalisation et à l'optimisation des processus et méthodes internes, dans le but d'aider les boursiers. De nombreux chercheurs expérimentés ont ainsi pu renforcer la valeur de leur domaine de recherche, tant au niveau des résultats obtenus que de l'impact sur la société. Le nombre de candidats a augmenté dans les sciences historiques et dans les études islamiques. Le projet a été très bénéfique aux boursiers entrants et sortants à de nombreux points de vue, notamment en renforçant leurs capacités d'emploi, en donnant un coup de pouce à leur carrière leur permettant ainsi d'améliorer leurs compétences personnelles, scientifiques, techniques, sociales et comportementales.

Les travaux réalisés peuvent servir de modèle à de futurs projets transnationaux basés sur la coopération entre les organisations de l'UE et du reste du monde. L'étude des sciences humaines aide à mieux comprendre les cultures et à mieux connaître leurs points communs et leurs différences.

Informations connexes

Mots-clés

Bourses internationales, chercheurs experts, mobilité transnationale, sciences humaines historiques, études islamiques