Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CHINFISI Résultat en bref

Project ID: 331647
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

Les relations économiques et commerciales entre la Chine et l'Europe occidentale

Les relations entre partenaires économiques et commerciaux ne sont pas toujours faciles à analyser, en particulier pendant les périodes comme la Guerre froide. Un projet financé par l'UE a étudié les liens entre la Chine et les pays d'Europe occidentale, qui faisaient partie de deux blocs distincts pendant la période de la Guerre froide.
Les relations économiques et commerciales entre la Chine et l'Europe occidentale
Le projet CHINFISI (China's economic relations with western Europe during Cold War (1952-66)) a étudié les relations économiques et commerciales de la République populaire de Chine (RPC) avec les pays européens non-communistes au cours de la période 1952-1966. Le travail s'appuiait sur une étude antérieure d'un partenaire du projet sur la socialisation de l'économie en Chine au cours des années 1950 et sur un projet actuel sur les relations économiques avec l'Italie au cours des années 1950 et 1960.

L'objectif principal comportait deux volets différents. Premièrement, le projet a évalué le rôle de la Chine de Mao, testant une hypothèse largement acceptée selon laquelle la Chine était à l'écart du monde libre et était tout à fait hostile à toute interaction avec le capitalisme. Deuxièmement, il a étudié les attitudes des pays européens vis-à-vis de la Chine, à une époque où les alliances étroites avec les États-Unis bloquaient les actions de leurs gouvernements.

Cette étude est importante du point de vue de l'histoire internationale pour déterminer le début et l'importance des relations économiques entre les deux parties, mais aussi leur interaction avec la politique. Elle avait pour objectif de répondre à de nombreuses questions liées sur le sujet. Elle a exploré la position de la Chine vis-à-vis du capitalisme au cours de la Guerre froide, ainsi que la question de savoir qui des pays d'Europe occidentale ou des États-Unis a établi en premier des relations avec la Chine.

Une analyse bibliographique a mis en lumière la reconnaissance par les milieux académiques de l'intérêt d'une étude économique et technologique pour comprendre la Guerre froide. Même si cela n'est pas encore totalement reflété dans les documents existants, certains premiers résultats de l'étude montrent que l'Europe occidentale a joué un rôle crucial dans le développement de la Chine.

L'analyse historique s'est concentrée sur les hommes politiques et leurs relations avec les responsables gouvernementaux. L'examen du rôle des acteurs non-étatiques donne une nouvelle mesure de l'influence du commerce entre les blocs sur le développement européen après la deuxième guerre mondiale d'un point de vue politique et économique.

Le projet CHINFISI a entrepris une analyse des pratiques économiques au niveau microéconomique. Cette dernière s'est basée sur la correspondance commerciale, les rapports de renseignement et des mémoires sur les relations économiques de la Grande-Bretagne, de la France, de l'Allemagne, de Hong Kong et de l'Italie avec la Chine communiste. Le commerce extérieur du pays sous Mao, à la fois au niveau domestique et international, a été analysé par une étude de nombreux documents issus des archives chinoises.

La recherche a été combinée avec une série d'actions de diffusion et de mise en réseau, pour permettre les comparaisons et les discussions, impliquant un grand nombre de contacts non universitaires. Une grande partie des données a été collectée grâce à des acteurs économiques directement impliqués, pouvant avoir une influence sur l'attitude des entreprises d'Europe occidentale intéressées par la Chine.

Informations connexes

Mots-clés

Relations commerciales, Chine, Europe occidentale, Guerre froide, CHINFISI, relations économiques
Numéro d'enregistrement: 182836 / Dernière mise à jour le: 2016-05-31
Domaine: Technologies industrielles