Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

AQUALITY — Résultat en bref

Project ID: 286995
Financé au titre de: FP7-SME
Pays: Danemark

Une réduction des frais et une meilleure qualité de l'eau pour l'aquaculture

La législation européenne est très stricte sur les produits destinés à l'aquaculture, ce qui provoque une hausse des prix alors que la concurrence fait rage lorsqu'il s'agit de trouver de grandes quantités d'eau non polluée. Ces points ont été pris en considération dans le cadre d'un nouveau projet financé par l'UE.
Une réduction des frais et une meilleure qualité de l'eau pour l'aquaculture
L'aquaculture représente un secteur essentiel pour l'Europe puisqu'elle génère 1,3 million de tonnes de poissons chaque année, ce qui représente environ 2,9 milliards d'euros. Toutefois, les producteurs européens sont confrontés à une concurrence farouche provenant d'autres parties du monde. Une solution à ce problème réside dans les circuits de recirculation pour l'aquaculture (CRA), qui utilisent une faible quantité d'eau et permettent l'installation des fermes d'élevage n'importe où, même dans les zones urbaines.

La CRA utilise la biofiltration pour réduire la toxicité en l'ammonium. Son avantage principal réside dans la capacité à limiter les besoins en eau douce tout en préservant l'environnement des poissons. Une utilisation plus régulière de la CRA dépend d'une amélioration continue du système, ce qui permet de limiter les frais de fabrication et d'exploitation.

Parmi les améliorations figurent une gestion et une surveillance plus efficaces du biofiltre contenu dans le système de CRA. Un projet financé par l'UE a tenté de résoudre le problème en concevant un module composé de plusieurs sondes capables de mesurer les paramètres de qualité de l'eau. Ce module a été combiné à un système de suivi et de conseil intelligent.

Le projet AQUALITY (Multi-sensor automated water quality monitoring and control system for continuous use in recirculation aquaculture systems) a été mis en place pour améliorer la rentabilité de la CRA grâce à un contrôle et une gestion améliorée de la qualité de l'eau et des biofiltres.

Le système AQUALITY se composait d'un module de contrôle local capable de mesurer les principaux paramètres de qualité de l'eau au sein de la CRA, et une base de données locale permettant de rassembler et passer en revue les performances du circuit de la ferme d'élevage. L'équipe a également travaillé sur un colorimètre automatique miniaturisé (MACA) permettant de mesurer la concentration en ammonium et en nitrate dans l'eau de la CRA.

Une application web a été intégrée, afin que les éleveurs puissent charger les informations dans la base de données spécialisée. L'application a permis l'accès aux bases de données spécialisées. Elle a, par ailleurs, fourni des conseils et des recommandations sur les méthodes permettant d'améliorer les rendements de CRA des éleveurs. Le logiciel de contrôle de la ferme d'élevage peut aussi être utilisé pour comparer les résultats d'autres fermes analogues.

AQUALITY a mis au point un système multi-capteurs abordable capable de mesurer les paramètres de qualité de l'eau dans les fermes d'élevage. Ce système de contrôle et de consultance a été associé à un système de contrôle automatique intelligent, qui rassemblait les données relatives à l'espèce d'élevage. Les travaux réalisés par le consortium permettront au secteur de l'aquaculture européen de conserver sa qualité, tout en restant compétitif sur le marché mondial.

Informations connexes

Mots-clés

Aquaculture, circuits de recirculation, AQUALITY, biofiltration, toxicité en l'ammonium, frais d'exploitation, colorimètre automatique miniaturisé, base de données spécialisée