Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

HERPISH Résultat en bref

Project ID: 327932
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Irlande

Pour les huîtres, la résistance à la mort dépend des gènes.

Le virus de l'herpès tue en masse les huîtres d'Europe. Un groupe de recherche européen utilise des gènes résistants chez ces huîtres pour aider les populations à prendre le dessus face au virus.
Pour les huîtres, la résistance à la mort dépend des gènes.
La mort de nombreuses huîtres du Pacifique, le marché ostréicole le plus lucratif d'Europe, a été reliée au virus de l'herpès. Tuant notamment les jeunes huîtres, l'immunisation au virus n'est pas possible étant donné que les huîtres sont dépourvues de réponse immunitaire adaptative.

Dans l'étude HERPISH (Herpes virus in Irish oysters and identification of resistant stocks), financée par l'UE, les chercheurs ont tenté à séquencer l'ARN de cultures ostréicoles irlandaises afin de trouver toute résistance génétique potentielle au virus de l'herpès.

Pour découvrir ces traits, HERPISH a mené des essais sur le terrain et des enquêtes pour découvrir les huîtres qui résistaient au virus de l'herpès. Dans le cadre des essais, les chercheurs ont comparé la santé des huîtres qui avaient précédemment été infectées par le virus à d'autres huîtres non infectées.

Par la suite, les chercheurs ont placé les populations d'huîtres dans des zones où le virus est présent et d'autres où il est absent. Les huîtres qui ont survécu aux essais sur le terrain ont ensuite été infectées par le virus de l'herpès en laboratoire afin de tester leur résistance.

HERPISH a nourri les survivants en laboratoire et a exposé les progénitures au virus afin de tester également leur résistance au virus. Enfin, les chercheurs ont séquencé l'ARN des huîtres pour découvrir quels étaient les gènes responsables de la résistance.

Ces huîtres qui n'avaient jamais été infectées par le virus sont restées telles quelles, même dans les conditions qui favorisaient la maladie. Beaucoup plus d'huîtres sont mortes dans certains sites infectés que dans d'autres, et ce à cause de la résistance au virus de l'herpès.

De façon importante, HERPISH a découvert de nombreux gènes de défense dans les huîtres résistantes au virus, qui peuvent servir à des programmes d'élevage futurs pour limiter la mort des huîtres du Pacifique.

Informations connexes

Mots-clés

Huîtres, virus de l'herpès, huîtres du Pacifique, HERPISH, résistance génétique
Numéro d'enregistrement: 182875 / Dernière mise à jour le: 2016-06-07
Domaine: Biologie, Médecine