Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

BuPESA Résultat en bref

Référence du projet: 329258
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Royaume-Uni

De nouvelles méthodes d'évaluation pour les immeubles durables

L'architecture durable est cruciale pour faire coexister la nature et les communautés humaines. Cependant, il est fréquent que les immeubles ne soient pas aussi durables que prévu, car leurs occupants comprennent mal les systèmes et la maintenance impliqués.
De nouvelles méthodes d'évaluation pour les immeubles durables
Le projet BUPESA (Building Performance Evaluation for Sustainable Architecture), financé par l'UE, a mis au point de nouvelles méthodes afin de comparer les intentions initiales du développement et de la réhabilitation des habitations, avec les résultats réels, par rapport à la construction et à l'utilisation. Il a cherché à évaluer l'usage des immeubles en matière de chauffage, de ventilation, d'éclairage, d'acoustique, et d'appareils, et en regard du bien-être et du comportement des occupants. Sur ces bases, il a travaillé à des recommandations pour les conceptions futures, dans l'optique de ces considérations.

Le projet a évalué deux projets d'habitations durables à Leeds (Royaume-Uni). Il s'agit de LILAC, premier projet d'habitat coopératif écologique et abordable, et de Saxton, un projet primé de réhabilitation de logements sociaux. L'évaluation a révélé qu'il fallait concevoir avec plus de soin les systèmes de ventilation mécanique ainsi que les ponts thermiques. Elle a aussi dégagé des preuves de surchauffe en été, soulignant les différences de chauffage saisonnier entre les étages supérieurs et inférieurs.

Dans ce contexte, les chercheurs ont mis au point un outil d'apprentissage social permettant aux communautés de réduire la consommation d'énergie et d'eau en les comparant entre elles pendant le développement. L'évaluation de ces deux projets a mis en évidence un manque de compréhension des contrôles de l'environnement, et donc la nécessité de davantage de formation personnalisée sur ces systèmes. Ceci pourrait être corrigé via des réseaux sociaux fermés comme des groupes Facebook destinés à mieux faire comprendre aux habitants leur maison et les solutions réalisées en commun.

Le projet BUPESA a aussi réalisé un outil afin d'évaluer l'efficacité de chaque interface de contrôle, à savoir les «points» auxquels les gens sont en contact direct avec leur habitation. Les évaluations dans ce domaine ont révélé des différences majeurs dans les compétences et les capacités à utiliser les contrôles, la nécessité de simplifier la conception et l'installation des systèmes clés, et le besoin de renforcer les conseils dans la maintenance et la formation.

Les solutions du projet soutiennent les utilisateurs dans la surveillance et l'amélioration des performances, ainsi que le secteur dans la rénovation des immeubles et l'amélioration de la conception, de la maintenance et de la réalisation. Elles aident aussi les occupants à gérer plus aisément leur consommation d'énergie et d'eau, améliorant leur confort et leur bien-être, et contribuant à la durabilité.

Les résultats du projet ont été largement diffusés, informant la réflexion politique en UE et spécialement au Royaume-Uni. Ils devraient aider les décideurs politiques, le secteur, les universitaires et les organisations civiles dans le développement et la régulation de l'architecture et des produits d'hébergement associés.

Informations connexes

Mots-clés

Architecture durable, BUPESPA, performance d'immeubles, surchauffe, contrôles de l'environnement
Numéro d'enregistrement: 182883 / Dernière mise à jour le: 2016-06-07
Domaine: Technologies industrielles