Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'influence de la communauté sur les Jeux Olympiques de Londres de 2012

L'impact des grands évènements sportifs est généralement mesuré en termes économiques ou sportifs. Un projet financé par l'UE a cherché à étudier l'impact social généré par les Jeux Olympiques de Londres de 2012.
L'influence de la communauté sur les Jeux Olympiques de Londres de 2012
Le projet LONRIO (From the East End of London to the Favelas of Rio de Janeiro: The relevance and transferability of the social legacy programmes of the London 2012 Olympic and Paralympic Games) a cherché à évaluer les effets sociétaux des Jeux Olympiques de 2012 sur les résidents locaux.

Les chercheurs ont récolté des données via un questionnaire présenté deux ans après la fin des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2012. Les participants devaient avoir plus de 18 ans et résider dans l'un des quartiers de Londres pendant la période menant aux Jeux Olympiques. Au total, 1 046 questionnaires dûment complétés ont été récoltés, approximativement le même nombre dans chacun des 5 quartiers.

Les résultats montrent une conformité parmi les cinq quartiers sur les impacts sociaux des Paralympiques. La régénération, les nouvelles infrastructures et les meilleures opportunités d'emploi ont eu un impact positif, alors que l'augmentation du coût de la vie, la surpopulation, le bruit et la pollution ont été perçus négativement.

De manière assez surprenante, un nombre de personnes important a estimé ne pas avoir bénéficié des Jeux Olympiques, à titre individuel. Ces personnes ont toutefois reconnu les avantages pour le développement de la région et elles étaient satisfaites de l'héritage et des suites des Jeux.

Une autre perception générale était que l'avis des gens n'avait pas été pris en compte lors de l'élaboration des Jeux. La langue représentait un obstacle important à Newham, où l'anglais n'est pas la langue maternelle de presque 50 % des résidents.

Le faible taux de présence des résidents aux stades (25,9 %) pourrait être la combinaison du prix élevé des tickets, de la pauvreté générale et du coût élevé de la vie dans les cinq zones étudiées. Cela a augmenté le sentiment d'exclusion pour certains résidents. Vivre les exploits des Paralympiens a été considéré comme une surprise, un plaisir et une source d'inspiration.

De manière générale, l'étude souligne l'importance d'être à l'écoute des résidents, de vivre dans les zones touchées par les Jeux, de mieux comprendre leurs besoins et inquiétudes liés à l'accueil de tels évènements sportifs majeurs. Créer des emplois à long terme et inclure la culture locale et la communauté locale dans la planification de ces évènements peut diminuer les sentiments de marginalisation et d'exclusion.

Les résultats de ce projet sont importants pour les décideurs, les comités d'organisation et les communautés locales impliqués dans ou touchés par ces évènements. Une communication claire et sérieuse et une inclusion adéquate de la communauté locale peuvent avoir un impact positif sur l'évènement même et sur son héritage.

Informations connexes

Mots-clés

Jeux Olympiques de Londres de 2012, grands évènements sportifs, Jeux Olympiques, LONRIO