Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

CODEONBIRTH Résultat en bref

Project ID: 256422
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Italie

Un nouveau code pour les options d'accouchement

Une analyse médicale anthropologique de l'accouchement examine le discours à ce sujet et les personnes impliquées dans la poursuite d'une option plus humaine de la naissance.
Un nouveau code pour les options d'accouchement
Une croissance de la médicalisation de la naissance a été observée ces dernières années, notamment pour les césariennes qui ont augmenté. Cette observation, combinée aux interventions excessives lors de l'accouchement, a entraîné à étudier des alternatives.

CODEONBIRTH (An intercultural and ethical code on birth. A dialogue between institutional directives and women's needs) est un projet à financement européen qui se concentrait sur les accouchements hors de l'environnement hospitalier (à domicile ou en centre maternel) dans trois pays européens. L'objectif ultime des travaux était de créer un dialogue entre les demandes et les attentes des femmes et les fonctions du système médical.

L'étude a analysé les discours médicaux, obstétricaux et politiques, comparé et contrasté les politiques et pratiques de naissance sur les accouchements hors environnement hospitalier, et exploré les expériences et les perspectives des sages-femmes et des femmes quant à donner naissance à domicile ou dans un centre maternel. Pour ce faire, les travaux comptaient une révision des documents de l'Organisation mondiale de la santé et des études de cas sur les services des centres de maternité et d'accouchement à domicile en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas. Dans le cadre du projet, des entretiens en profondeur ont également été menés dans les trois pays avec des femmes qui avaient donné naissance à domicile et des femmes enceintes qui préféraient accoucher en milieu hospitalier. Des experts du domaine de la santé, des sages-femmes ainsi que des gynécologues faisaient partie des 81 participants.

Les résultats ont indiqué que le respect était un terme utilisé comme argument principal aux diverses approches du corps, de la santé et de la reproduction. Un fossé a été découvert dans le dialogue entre les sages-femmes, les femmes qui avaient accouché à domicile et les professionnels des soins de santé. Les femmes à faible risque ne perçoivent pas l'hôpital comme l'endroit le plus sûr pour donner naissance, et ce à cause du volume d'interventions inutiles et d'un environnement potentiellement impersonnel et irrespectueux.

Les résultats principaux indiquent que prendre compte des expériences de sages-femmes et des femmes ayant accouché hors d'un hôpital peut permettre de promouvoir une approche plus physiologique et respectueux du processus de l'accouchement dans l'ensemble, y compris dans les hôpitaux. Cela signifierait repenser les politiques et les pratiques d'accouchement en donnant la priorité aux besoins des femmes et de leurs bébés.

Cette étude peut potentiellement accroître la sensibilité sociale des risques et profits associés aux différents modèles de naissance et promouvoir la communication entre les institutions et les citoyens.

Informations connexes

Mots-clés

Accouchement, césariennes, accouchement à domicile, centre maternel, sages-femmes, femmes enceintes
Numéro d'enregistrement: 182890 / Dernière mise à jour le: 2016-06-07
Domaine: Biologie, Médecine