Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouvelles perspectives pour renforcer la résilience financière mondiale

Une étude comparative des places financières du Luxembourg et de Singapour a permis de mettre en lumière comment les marchés financiers sont devenus des industries. Cette recherche fournit de nouveaux éléments pour relever les défis liés au paysage financier et favoriser la résilience économique.
De nouvelles perspectives pour renforcer la résilience financière mondiale
Suite à la crise financière mondiale, la construction d'économies plus solides est devenue une priorité pour les gouvernements et les responsables politiques. Le projet LUSIFUNDS (Securities markets, international financial centres, and regional resilience. A comparative analysis of Luxembourg and Singapore as strategic nodes in investment funds’ global production networks), financé par l'UE, avait pour objectif de soutenir cet objectif par une analyse croisée de deux pays situés sur des parties opposés du globe. Le projet a étudié les places financières spécialisées du Luxembourg et de Singapour et leurs stratégies pour bâtir des économies financières résilientes.

Comme le secteur financier est lui-même devenu une industrie qui influence la croissance économique, l'équipe s'est penchée sur la manière dont fonctionnent les places financières internationales très spécialisées. Elle s'est en particulier intéressée au système financier «titrisé» actuel et au secteur de la gestion d'actifs, étudiant sur site les relations inter-entreprises et la relation des entreprises à la règlementation pour mettre en lumière la situation financière «globale». De manière critique, l'étude comparative entre les deux places spécialisées dans les fonds d'investissement (l'une représentant l'UE et l'autre la région ASEAN) s'est intéressée à la manière dont chacune renforce la résilience locale.

Le travail du projet a notamment consisté à étudier la possibilité d'appliquer le cadre du réseau mondial de production à la finance, en plus de renforcer la compréhension de la finance de différentes manières. Cela a permis d'expliquer la géographie de plus en plus concentrée de la production financière et d'étudier comment les stratégies régionales de développement des places financières dépendent des industries financières pour stimuler la croissance économique (développement «financiarisé»).

Parmi les résultats les plus notables du projet, on peut citer la définition précise du terme «place financière» proposée par LUSIFUNDS. Le projet a également mis en lumière le besoin de déterminer le rôle de l'État dans la construction de la place financière du futur et d'une industrie financière plus productive sur le plan social. Ces conclusions et ces résultats peuvent être utiles pour les décideurs et les places financières, favorisant un modèle financier plus sain et plus résilient au niveau international.

Informations connexes

Mots-clés

Places financières, résilience économique, crise financière, LUSIFUNDS, gestion d'actifs