Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

eHEROES Résultat en bref

Project ID: 284461
Financé au titre de: FP7-SPACE
Pays: Belgique

Les dangers de l'espace

Les êtres humains et les robots sont confrontés à de nombreux dangers lorsqu'ils se retrouvent au-delà du bouclier protecteur de l'atmosphère de la Terre. Il est essentiel d'estimer chaque menace pour s'assurer que les meilleures contre-mesures sont prises.
Les dangers de l'espace
L'un des principaux dangers dans l'espace est l'intensité des rayonnements. Le Soleil émet des électrons, des protons et d'autres fragments atomiques à grande vitesse, qui peuvent porter atteinte aux personnes et endommager les équipements.

Le projet EHEROES (Environment for human exploration and robotic experimentation in space), financé par l'UE, a quantifié les dangers de l'exploration spatiale pour les êtres vivants et le fonctionnement des machines. Des données de grande valeur sur les rayonnements solaires ont été et sont encore collectées et mises à disposition par le biais de bases de données et de services de données en ligne, qui fournissent des informations pertinentes et des outils d'analyses de données aux utilisateurs.

Les évènements solaires et spatiaux et leur évolution ont été documentés, en particulier les éjections de masse coronale et les tempêtes de particules énergétiques solaires. Les processus physiques clés ciblés par le projet sont le chauffage coronal, les éruptions solaires et les régions éruptives, la structure 3D des champs magnétiques solaires au-dessus des régions éruptives, ainsi que la variation des rayonnements solaires dans le temps.

Le projet a permis de mieux comprendre les conditions de l'environnement spatial (ce que l'on appelle parfois la météo spatiale) et sa potentielle variabilité. Les chercheurs ont documenté la manière dont les évènements solaires les plus extrêmes devraient évoluer dans l'espace et dans le temps lorsqu'ils se propagent vers l'extérieur. Cela améliorera la capacité des planificateurs de missions à minimiser et atténuer les risques d'irradiation. La variabilité a été estimée à des échelles de temps allant jusqu'à un cycle d'activité solaire (soit environ 11 ans).

Une attention particulière a été portée aux missions spatiales les plus probables qui iront au-delà de l'orbite basse de la Terre (vers la Lune, Mars et au-delà). L'environnement spatial autour de la Lune et de Mars est fortement affecté par ces corps. Par exemple, les anomalies magnétiques lunaires (régions avec des champs magnétiques exceptionnellement élevés) peuvent avoir un impact sur les particules et les champs solaires incidents.

Les modèles développés par le projet seront utiles pour évaluer la charge que peuvent recevoir les véhicules spatiaux lorsqu'ils passent dans des champs magnétiques solaires et planétaires. Ils peuvent également avoir une influence sur les charges utiles des véhicules spatiaux du futur, pour effectuer les mesures qui présentent le plus grand intérêt diagnostique, afin d'affiner encore les prévisions de modèles.

Informations connexes

Mots-clés

Espace, rayonnement, EHEROES, éjections de masse coronale, régions éruptives
Numéro d'enregistrement: 182917 / Dernière mise à jour le: 2016-06-23
Domaine: Technologies industrielles