Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Les restes des organismes morts soutiennent l'évaluation environnementale autour des plateformes pétrolières dans le Golfe persique (arabe)

L'évaluation environnementale est nécessaire pour évaluer les effets sur l'écosystème des infrastructures, mais elle nécessite des données de pré-impact pour quantifier l'importance des effets. Les restes des organismes morts peuvent fournir des informations sur les conditions de pré-impact et soutiennent les travaux des scientifiques dans l'évaluation de la manière dont les écosystèmes changent.
Les restes des organismes morts soutiennent l'évaluation environnementale autour des plateformes pétrolières dans le Golfe persique (arabe)
Les changements dans les écosystèmes peuvent être induits par l'impact des structures construites par l'homme, mais lorsqu'aucune information n'est disponible sur les conditions de pré-impact, leur évaluation est plus difficile. Les restes des organismes morts donnent des informations sur la manière dont l'écosystème était avant les perturbations par l'homme et peuvent être utilisées pour évaluer les impacts des infrastructures telles que les plateformes de gaz et de pétrole.

Le projet CONSERV PALAEOBIOL (Conservation palaeobiology of oil-polluted tropical marine biota) financé par l'UE visait à trouver les effets des plateformes pétrolières sur les écosystèmes marins dans le Golfe persique (arabe). Les chercheurs ont mené l'étude dans les zones marines autour des champs de pétrole de Umm al Dalkh et Zakum.

L'équipe a utilisé deux méthodes pour mesurer l'impact des structures sur les écosystèmes environnants en eaux peu profondes. Premièrement, une méthode traditionnelle étudiant les organismes vivants, ensuite, la nouvelle approche qui comprenait les coquilles vides, qui constituent une archive d'informations sur la manière dont l'écosystème était avant la construction des plateformes. Les chercheurs ont en outre mesuré l'âge des coquilles trouvées à proximité des deux structures.

Le projet n'a pas trouvé d'impacts significatifs près des plateformes dans les champs de pétrole étudiés et a pu reconstruire l'histoire de l'écosystème et la dynamique de la population de certains mollusques bivalves. Cela démontre la puissance des méthodes développées, qui permettent aux chercheurs d'obtenir des restes des organismes morts des informations sur la dynamique du passé.

CONSERV PALAEOBIOL a montré que l'effet des structures construites par l'homme sur les écosystèmes peut toujours être mesuré même lorsque l'on ne possède pas de données sur l'état de l'écosystème avant l'impact.

Informations connexes

Mots-clés

Mollusques, champs de pétrole, Golfe persique (arabe), écosystèmes, CONSERV PALAEOBIOL, paléobiologie