Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De meilleurs tests pour les plans d'eau d'Europe

Gérer les plans d'eau d'Europe de manière plus écologique requiert une évaluation et une vérification constantes. De nouveaux essais biologiques et biomarqueurs promettent d'améliorer l'efficacité de ces évaluations.
De meilleurs tests pour les plans d'eau d'Europe
L'un des nombreux défis auxquels doit faire face la planète en raison du changement climatique et de la dégradation de l'environnement est une pénurie d'eau. La directive cadre sur l'eau (DCE) régit la législation sur les plans d'eau en Europe, en veillant à ce qu'ils proposent une «bonne qualité de l'eau grâce à une évaluation chimique et écologique efficace.»

Dans ce cadre, le projet QWATER (Bioassay integration under the European Water Framework Directive: A step towards an ecological approach), financé par l'UE, visait à aller plus loin en étudiant les relations de cause à effet pour l'évaluation de la qualité environnementale. Il a travaillé à l'intégration de bio-essais et de biomarqueurs de toxicité à court terme dans les évaluations de la DCE pour établir des schémas de cause à effet constatés dans les plans d'eau sous-optimaux au niveau écologique.

Pour atteindre ses objectifs, l'équipe du projet a développé des bio-essais de toxicité efficaces sur des espèces animales spécifiques en lien avec différentes fonctions clés dans l'écosystème. Il a ensuite intégré les biomarqueurs et établi comment ces éléments de qualité – bio-essais et biomarqueurs – consolidant l'approche du statut de qualité écologique standard étaient utilisés pour évaluer la qualité de l'eau.

QWATER a confirmé que les bio-essais représentent des outils économiques pour les évaluations de toxicité des sédiments estuariens, ayant réussi à faire la distinction entre des estuaires pollués et non pollués. Plusieurs autres études ont été réalisées à cette fin, soulignant la valeur de l'utilisation d'une approche combinée pour une évaluation plus précise de la santé d'un écosystème. Les bio-essais ont également démontré que les indices éco-toxicologiques développés peuvent grandement contribuer à l'évaluation et à la gestion des plans d'eau conformément à la DCE.

Ces outils peuvent aider à créer de nouveaux protocoles faisables, économiques et sensibles au sein de la DCE qui est implémentée en Europe. La contribution du projet pourrait au final aider à encourager une approche plus écologique de la gestion des plans d'eau de l'Europe.

Informations connexes

Mots-clés

Plans d'eau, biomarqueurs, DCE, QWATER, bio-essais