Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

RELEASED Résultat en bref

Project ID: 299875
Financé au titre de: FP7-PEOPLE
Pays: Pays-Bas

Un réexamen de la récidive des prisonniers

Qu'est-ce qui détermine la récidive chez les délinquants libérés? Une étude financée par l'UE a voulu répondre à cette question et s'assurer que la politique et les pratiques utilisées pour prendre en charge les délinquants violents soient en phase avec les avancées de la recherche dans ce domaine.
Un réexamen de la récidive des prisonniers
Le nombre de condamnations de longue durée est en progression constante. Un prisonnier sur dix purge aujourd'hui une peine de longue durée. Cette progression est toutefois attribuée plus à un changement de politique plutôt qu'à une progression du taux de criminalité. Par exemple, le débat public et la politique ont détourné l'attention des juges de l'objectif premier de l'incarcération, à savoir, la sécurité publique, les coûts et les conséquences d'un emprisonnement pour les victimes et les délinquants.

Le projet RELEASED (Re-offending over the Life Course: a study on Homicide Offender Recidivism) a été réalisé à l'Université de Leiden, aux Pays-Bas. Ce projet a été mené en partenariat avec l'école gouvernementale Kennedy de Harvard afin d'élargir ce débat aux condamnations à perpétuité.

L'une des grandes questions de la criminologie est de comprendre pourquoi seuls certains délinquants récidivent après leur peine de prison. Cette question est particulièrement prégnante pour les délinquants condamnés pour homicide. Comment les délinquants condamnés pour homicide vivent-ils avant de perpétrer leur crime, pendant leur incarcération et après leur retour dans la société? Cette question reste largement méconnue. Il semble par ailleurs difficile de savoir comment ces futurs crimes pourraient être évités.

Les partenaires du projet RELEASED ont mené plus de 100 entretiens avec des hommes et des femmes ayant purgé des peines de prison pour homicide tant aux États-Unis qu'aux Pays-Bas. Leurs résultats suggèrent qu'un emprisonnement de longue durée ne menait pas obligatoirement vers une diminution du taux de récidive. Cette observation est particulièrement vraie lorsque les prisonniers sont soumis à une longue période de supervision après leur libération.

À la suite de ces travaux, de nombreuses publications dans des revues récentes ont vu le jour, ainsi qu'un livre intitulé «After Life Imprisonment: Re-entry in the Era of Mass Incarceration» (presse universitaire de New York). Ces informations seront très utiles pour le législateur, les autorités correctionnelles et les chercheurs, elles représentent également un intérêt pour le grand public en général.

Informations connexes

Mots-clés

Prisonniers, délinquants violents, taux de criminalité, détention, politique, sécurité publique, criminologie, homicide, récidive
Numéro d'enregistrement: 182974 / Dernière mise à jour le: 2016-07-12
Domaine: Technologies industrielles