Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La citoyenneté et le droit de vote dans les pays de l'ex-Yougoslavie

Une analyse interdisciplinaire a étudié l'impact de la concurrence des partis politiques sur la relation entre citoyenneté et droits de vote dans les pays de l'ex-Yougoslavie.
La citoyenneté et le droit de vote dans les pays de l'ex-Yougoslavie
Fonctionnant comme un lien entre la population et l'État, les règles de la citoyenneté et la législation d'un pays forgent les paramètres d'inclusion ou d'exclusion d'une participation au débat politique. Ce phénomène est particulièrement important dans les pays de l'ex-Yougoslavie car leur situation politique et sociale est influencée par les processus concomitants que sont la construction de la nation et l'européanisation.

Des questions se posent quant à savoir si certains groupes ethniques sont exclus de cette citoyenneté et si cet état de fait est sujet à changement en fonction des différents partis arrivant au pouvoir. Il est également possible de se demander si les différences de statut de la citoyenneté impactent le droit de vote et comment la dynamique de concurrence des partis peuvent se refléter dans leur législation. Telles sont les questions auxquelles le projet COMPCITXU (In the frame of party competition: citizenship, voting rights and nation-building in the post-Yugoslav space), financé par l'UE, a cherché à répondre.

Les objectifs de ce processus comprenaient une formation par la recherche, l'amélioration de la compréhension de la compétition entre partis, du droit de vote et de la citoyenneté, avec une publication de ces travaux par diverses activités de diffusion et de formation en s'appuyant sur des collaborations de long terme. Un plan individuel de développement soulignant les étapes et l'impact du projet a également été généré. Ces travaux ont également nécessité le recueil et l'analyse des données secondaires provenant de publications universitaires, de la législation sur la citoyenneté et des résultats électoraux des sept pays de l'ex-Yougoslavie. Pour récolter le matériel primaire et interroger les principaux acteurs et analystes politiques, les partenaires du projet ont également réalisé plusieurs actions de terrain supplémentaires.

Ces travaux nous apportent un cadre conceptuel qui permettra de mettre en évidence les principaux développements d'une politique de la citoyenneté et du droit de vote dans les pays fragiles ou solides de l'ex-Yougoslavie. La diffusion de ces travaux a été réalisée à travers des publications, des présentations destinées à des auditoires universitaires via des conférences et des ateliers, la sensibilisation du grand public s'est faite elle, par le biais de sites Web.

L'impact du projet se mesurera par sa contribution à la compétitivité européenne dans l'étude de la citoyenneté et des droits électoraux. Il sera très utile pour tous les acteurs et responsables politiques des pays des Balkans occidentaux impliqués dans une réforme législative et une demande d'adhésion à l'UE.

Informations connexes

Mots-clés

Citoyenneté, droits de vote, pays de l'ex-Yougoslavie, européanisation, réforme législative, adhésion à l'UE