Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

De nouvelles approches pour atténuer l'incertitude dans les prévisions environnementales

Aborder efficacement les questions relatives aux ressources en eau requiert es méthodes de prévision qui limitent l'incertitude. Une initiative de l'UE a présenté des méthodes destinées à fournir de meilleures prévisions sur les rivières et les inondations et de meilleures informations sur les ressources en eau.
De nouvelles approches pour atténuer l'incertitude dans les prévisions environnementales
L'analyse hydrologique modélise le flux de l'eau et obtient des données sur l'origine de l'eau et sa destination. Elle peut être utilisée pour identifier l'importance des inondations et prédire comment les changements dans une zone donnée peuvent affecter le flux d'eau. Toutefois, les modèles de prévisions hydrologiques sont sujets à l'incertitude.

Pour traiter cette question, le projet IMPROVE (Improving risk assessment in environmental decision making through robust uncertainty estimation), financé par l'UE, visait à créer des méthodes optimisées pour quantifier, réduire et mieux communiquer l'incertitude dans les prévisions des données et des modèles.

Les travaux ont débuté par le développement de nouvelles méthodes pour estimer l'incertitude des données hydrologiques observées. Une de ces méthodes permet aux praticiens de l'hydrologie de mesurer l'incertitude de la décharge et les effets sur les analyses résultantes.

Les partenaires du projet ont étudié l'impact de l'incertitude des données sur l'incertitude des signatures hydrologiques. Utilisées de manière approfondie dans la recherche et la gestion de l'eau, ces signatures sont calculées en utilisant les données observées comme les précipitations et les flux. Les incertitudes dans les signatures affectent la capacité à comparer différents sites, à détecter des changements ou à comparer de futurs scénarios de gestion des ressources en eau. Les chercheurs ont découvert que les signatures peuvent être conçues pour réduire l'incertitude dans certains cas.

Les incertitudes de la signature des décharges ont été calculées pour les captages au Royaume-Uni. Les incertitudes de signature haute et basse mesurées par l'équipe IMPROVE ont d'importantes implications pour l'altération des résultats des analyses hydrologiques et la compréhension du fonctionnement des captages. Les résultats des recherches supplémentaires ont également d'importantes conséquences pour les comparaisons entre captages, la classification des captages et la modélisation hydrologique régionale.

Enfin, les membres de l'équipe ont étudié des techniques pour communiquer et visualiser les incertitudes des données des décharges. Ils ont découvert que les informations disponibles sur les incertitudes des données sont la clé d'une évaluation sûre des modèles, et que les types de signature requis reposent sur la réalisation du modèle hydrologique.

IMPROVE a démontré que l'incertitude a le potentiel de modifier le résultat des analyses hydrologiques, affectant les décisions prises par les acteurs clés de la gestion environnementale et des ressources en eau.

Informations connexes

Mots-clés

Modèles de prévision hydrologique, IMPROVE, estimation de l'incertitude, signatures hydrologiques