Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

i-Tex Résultat en bref

Project ID: 288262
Financé au titre de: FP7-ICT
Pays: Pays-Bas

Des textiles à LED intégrées devraient bientôt arriver sur le marché

Un projet financé par l'UE voulait développer des textiles à LED intégrées, prêts à la commercialisation. Il a été mené à bien grâce à une entreprise commune entre ses deux partenaires, Philips et Sioen. Ils espèrent commercialiser de nouveaux produits dans les six prochains mois.
Des textiles à LED intégrées devraient bientôt arriver sur le marché
Si l'éclairage à LED est à lui seul une révolution, il n'a pas permis jusqu'ici de proposer une génération de produits totalement nouvelle, rompant véritablement avec la tradition du secteur de la conception. Pour remédier à cette situation, il conviendrait de commercialiser des systèmes d'éclairage souples qui élimineraient les principaux obstacles à la créativité des concepteurs. Tel est précisément l'objectif de Philips et Sioen depuis 2011 dans le cadre du projet I-TEX (Intelligent and luminous textiles), en collaboration avec plusieurs centres de recherche.

«Ce projet n'a pas pour vocation de présenter un gadget sympa à une conférence ou à un salon», déclare le Dr Bert Groenendaal, coordinateur R&D du projet chez Sioen. «Notre objectif est de commercialiser un produit et même de créer de nouveaux segments de marché: Philips se consacre à des textiles à LED intégrées utilisés dans des systèmes d'éclairage décoratifs ou fonctionnels, tandis que nous sommes spécialisés dans l'intégration d'éclairages à des équipements tels que des bâches pour camions ou des tentes.»

La taille des produits développés est une des différences essentielles entre I-TEX et les précédentes tentatives d'intégration de lumières à des textiles. «Avant I-TEX, des chercheurs avaient déjà étudié cette technique, mais dans l'objectif de créer des prototypes A4, et sans aucune application précise en vue. Au contraire, nous voulions montrer que ces produits pouvaient aussi être produits à plus grande échelle. Nous avons ainsi créé des surfaces d'environ 10 mètres carrés avec LED intégrées et pu faire varier la concentration des LED en fonction de la taille et des utilisations visées», a déclaré le Dr Groenendaal.

Bien que le projet n'ait bénéficié d'un financement de l'UE qu'en 2011, Philips et Sioen avaient déjà commencé à examiner les différentes options l'année précédente. Ils ont ensuite été rejoints par trois autres partenaires: L'institut Fraunhofer, IFTH et l'université technique d'Eindhoven. Le nouveau consortium a rapidement conclu que les LED à économie d'énergie représentaient l'option la plus prometteuse pour I-TEX: «Nous avons essayé différents types de LED basse et haute puissance», explique le Dr Groenendaal. «Nous avons ensuite examiné les différents types de traitement pouvant être appliqués, pour ajouter une fonctionnalité optique, jouer sur la résistance mécanique ou rendre le système résistant à l'eau. Les traitements de surface devant être stables, nous avons fait un gros travail sur ceux qui n'étaient pas adaptés et se dégradaient avec le temps.»

Les conducteurs constituent une autre partie essentielle du système. Après avoir testé des techniques basées sur des fils de cuivre et la sérigraphie, l'équipe a pu trouver la solution la plus efficace. Au terme d'une phase de recherche de deux ans, les partenaires du projet ont réuni tous les composants et leur ont ajouté des capteurs infrarouge et de mouvements. Malheureusement, le projet est arrivé à échéance avant que le consortium n'ait pu commercialiser son premier produit.

«Au départ, j'espérais qu'à ce stade nous serions déjà parvenus à commercialiser un produit, mais quelques points faibles persistent dans le processus de production que nous sommes encore en train de simplifier», souligne le Dr Groenendaal. «Malgré tout, nous avons enregistré des progrès remarquables», ajoute-t-il: «Trois ans, c'est relativement court pour mettre au point une technique totalement nouvelle: En dépit de cette contrainte de temps, la technique a été très bien accueillie par des clients potentiels. Par exemple, les produits proposés avant I-TEX n'incluaient pas de traitement de surface, et grâce à notre position de leader mondial du textile traité, nous avons pu apporter notre expertise et innover. Notre but est de proposer des produits fiables, utilisables pendant de nombreuses années.»

Immédiatement après la fin du projet I-TEX en mai 2015, Philips et Sioen ont mis en place une entreprise commune pour prendre le relais. Le Dr Groenendaal espère que dans les six prochains mois, les premiers prototypes industriels de textiles à LED intégrées pourront être mis au point pour certains marchés: «Nous avons sélectionné certains marchés et j'espère que nous aurons de bonnes nouvelles à donner l'année prochaine concernant ces développements. Nous ne perdons pas non plus de vue l'initiative Horizon 2020. Elle devrait nous offrir des opportunités, et nous ne manquerons pas d'intégrer d'autres partenaires si nous le jugeons utile. D'ici là, nous souhaitons que cette coopération reste bilatérale, même si nous nous réservons le droit de changer d'avis au besoin.»

Mots-clés

Textiles à LED intégrées
Numéro d'enregistrement: 182984 / Dernière mise à jour le: 2016-07-12
Domaine: Technologies industrielles