Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

H2020

VisuaLook Résultat en bref

Project ID: 662847
Pays: Espagne

Une PME espagnole vise la première place sur le marché des cabines d'essayage virtuel

Les détaillants de vêtements en ligne pourront bientôt améliorer leurs sites web à l'aide de nouveaux outils qui permettront aux clients de calculer leur taille et d'essayer virtuellement leurs vêtements avant leur achat. Le système ne promet pas seulement une plus grande satisfaction du consommateur, mais peut également stimuler le marché et réduire les taux de retour.
Une PME espagnole vise la première place sur le marché des cabines d'essayage virtuel
Les ventes d'eCommerce devraient augmenter de 18,4 % cette année. Les détaillants de vêtements ne peuvent donc pas ignorer ce marché. Mais l'investissement en vaut-il la peine? En Europe, seul 7 % des achats en ligne se font dans le domaine de la mode, et le secteur présente involontairement le taux de retours le plus élevé du commerce en ligne, atteignant un taux vertigineux de 40 % des vêtements vendus au total en ligne.

«La mauvaise taille est la cause de retour dans environ 75 % des ventes, notamment en raison d'une indication erronée de la taille ou de mauvais systèmes d'étiquetage, ainsi que des méthodes peu fiables pour aider les clients à choisir la taille correcte», affirme Ana M. Bernardeau, PDG de Visualook. «Lorsque le client décide ou non d'acheter, il se repose sur la possibilité d'obtenir une vue réaliste de l'apparence et de la façon dont taille le vêtement. Les acheteurs en ligne ont tendance à ne pas faire confiance aux systèmes, et ceux qui le tentent, finissent souvent par être déçus.»

De nombreuses sociétés se sont engagées à résoudre ce problème de longue date tout en se lançant sur un marché potentiellement gigantesque. La plupart de ces solutions sont encore en cours de développement, tandis que d'autres n'ont pas encore attiré l'attention du marché. Mais Visualook, développée par la startup haute technologie de Tecnologías DIM, pourrait bien retourner la situation. Comparé aux alternatives qui souffrent d'une recommandation peu fiable de la taille et au manque de réalisme de l'outil d'essayage virtuel, le nouveau système promet de recommander la bonne taille et de représenter fidèlement le client lorsqu'il porte une sélection d'habits d'un catalogue en ligne. Tout cela est rendu possible grâce à un algorithme qui combine des mesures anthropométriques clés avec le guide des différentes tailles de chaque fabricant.

«Contrairement à d'autres systèmes qui visualisent le vêtement choisi en utilisant des avatars génériques, générés à partir d'images 2D ou adaptés à partir de mesures faites par le client avec un ruban, Tecnologías DIM a pu enregistrer et représenter représenter la forme en 3D de l'utilisateur. C'est ce que nous appelons un 'avatar personnel'», affirme avec enthousiasme M. Bernardeau. Le système qui est disponible via une application smartphone, se vante d'un taux de réussite de 90 % en recréant les dimensions corporelles du consommateur, ainsi que la possibilité de combiner jusqu'à quatre habits. Il est par ailleurs très simple d'utilisation: Visualook fournit un lien vers le revendeur, qui pointe vers une adresse située sur son serveur, et tout est prêt à être utilisé.

Au niveau mondial

La Commission européenne, convaincue du potentiel de cette solution, a accordé un financement à Tecnologías DIM via la Phase 1 de l'instrument de PME SME dans le cadre du projet VISUALOOK (Novel clothing e-commerce application for reliable size assignment and realistic fitting visualization). Ce financement a permis à l'entreprise de tester la viabilité technique et économique de ses produits, et d'évaluer le retour sur investissement potentiel pour les consommateurs. Les résultats sont si positifs que Bernardeau et son équipe ont déjà fait la demande pour la Phase 2.

«Au cours du développement de la Phase I, nous avons mené trois tests pilotes avec des marques de revendeurs qui ont déjà utilisé la version initiale bêta du logiciel virtuel informatique 'essaie et calcule ta taille'. Cela nous a permis d'obtenir des informations plus détaillées sur les taux par rapport à ce que nous avions lorsque nous avons présenté la proposition. Nous estimons que les profits équivalent à environ 25 % d'augmentation des ventes et 30 % de moins de retours, des chiffres qui devraient croître une fois le développement terminé.»

M. Bernardeau affirme que les utilisateurs et les détaillants dans le secteur de la mode étaient satisfaits de l'expérience et il pense déjà aux prochaines étapes: assurer une position de leader dans le secteur; accroître rapidement la part du marché et des ventes de l'entreprise; et devenir une référence dans le commerce en ligne de l'habillement.

«Pour ce faire, nous avons besoin de l'aide de l'instrument PME. Nous devons optimiser le processus de modélisation 3D de l'habillement virtuel (dont l'image corporelle mobile) et lancer un test pilote dans un environnement opérationnel avec des détaillants, afin que nous puissions valider la solution et les chiffres d'affaires», conclut-elle. «Visualook visera d'abord les spécialistes de la mode en ligne et les détaillants d'Espagne et d'Italie, puis continuera avec d'autres pays d'Europe et probablement d'Amérique du Sud comme le Chili en 2017, car nous y avons déjà quelques très bons contacts. Rien qu'en Europe, le marché de la vente au détail de vêtements en ligne représente environ 40 milliards d'euros avec une croissance annuelle de 20 %.»

Mots-clés

Textiles intelligents, chaussures de sécurité, capteurs biométriques
Numéro d'enregistrement: 182988 / Dernière mise à jour le: 2016-07-12
Domaine: TI, Télécommunications